Covid-19 : Joe Biden vise 70% de primo-vaccinés chez les adultes au 4 juillet

Covid-19 : Joe Biden vise 70% de primo-vaccinés chez les adultes au 4 juillet

OBJECTIF - Le président américain Joe Biden souhaite que plus de 70% de ses compatriotes adultes soient vaccinés (avec au moins une dose) contre le Covid-19 au 4 juillet, jour de la fête nationale.

Un nouvel objectif pour la campagne de vaccination américaine. Alors que le rythme des injections est en léger déclin outre-Atlantique, le président des États-Unis Joe Biden a fixé ce mardi un nouveau cap. Il espère désormais que 70% des adultes seront vaccinés, avec au moins une dose, d'ici le 4 juillet prochain, jour de la fête nationale américaine.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les dernières infos sur la vaccination et le déconfinement

Le locataire de la Maison Blanche a également annoncé l'objectif de 160 millions d'Américains entièrement vaccinés d'ici la même date. "La lumière au bout du tunnel est de plus en plus forte", a souligné Joe Biden. Atteindre ce cap changera de manière significative la façon dont les Américains passeront l'été, a souligné un responsable américain sous couvert d'anonymat. "Il y aura beaucoup moins de restrictions sanitaires", a insisté cette source.

44% des Américains déjà vaccinés

Après des niveaux de vaccination record, le nombre quotidien de personnes recevant une dose anti-Covid est en baisse aux États-Unis, obligeant les autorités à revoir leur stratégie pour parvenir à atteindre les indifférents et les sceptiques. Plutôt que les immenses centres de vaccination dans les stades, les autorités mettent désormais l'accent sur les cliniques mobiles et la multiplication des points de vaccination au plus près des Américains.

Les États-Unis demeurent le pays où le plus de vaccinations ont été réalisées dans le monde (plus de 225 millions au 24 avril). Rapporté à la population, selon les dernières données publiées par OurWorldInData, plus de 44% des Américains ont reçu au moins une dose depuis de début de la campagne de vaccination, et 30% les deux. Parmi les pays à la population dense, seul Israël (62% de primo-vaccinés), les Émirats arabes unis (51%) et le Royaume-Uni (50%) font mieux.

Lire aussi

La cible vaccinale américaine pourrait bientôt s'élargir aux adolescents. Début avril, l'alliance Pfizer/BioNTech a déposé une demande d'extension de l'autorisation en urgence de son vaccin pour les 12-15 ans aux États-Unis. Lundi, les médias américains ont rapporté que l'Agence américaine des médicaments (FDA) devrait effectivement l'autoriser pour cette tranche d'âge d'ici au début de la semaine prochaine. En Europe, la décision n'est pas attendue avant le mois de juin.

Évoquant cette "nouvelle phase", le président américain a annoncé que les États-Unis étaient prêts à lancer une campagne de vaccination des adolescents dès l'autorisation de la FDA. "Je veux que les parents américains sachent que lorsque cette annonce tombera, nous serons prêts à agir immédiatement", a-t-il indiqué.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le vaccin chinois Sinopharm obtient une homologation d'urgence de l'OMS

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.