Covid-19 : le vaccin Sputnik V "efficace à 92%", annonce la Russie

Covid-19 : le vaccin Sputnik V "efficace à 92%", annonce la Russie

ENCHÈRES - Dans un communiqué publié ce mercredi, la Russie a annoncé que son vaccin contre le Covid-19, le Sputnik V, était efficace à 92%. Soit légèrement plus que celui développé par l'américain Pfizer.

Depuis l'apparition du Covid-19 en décembre dernier, les laboratoires pharmaceutiques du monde entier sont lancés dans une course au vaccin. Lundi 9 novembre, le laboratoire américain Pfizer et l'allemand BioNTech ont annoncé avoir développé un vaccin efficace à 90% contre le virus. Deux jours plus tard, ce mercredi, c'est au tour de la Russie d'annoncer, non sans fierté, que son vaccin, le Sputnik V, présente une efficacité de 92%. "L'analyse statistique de 20 cas confirmés de nouveau coronavirus, cas répartis entre personnes vaccinées et celles ayant reçu le placebo, indique un taux d'efficacité de 92% pour le vaccin Sputnik-V après une seconde dose", indiquent dans un communiqué, le Fonds souverain russe (RDIF) et l'institut de recherche Gamaleïa.

Toute l'info sur

Le monde commence à se vacciner contre le Covid-19

Lire aussi

16.000 volontaires ont déjà reçu deux doses du vaccin

Développé par le Centre de microbiologie Gamaleya, le vaccin est entré dans la 3e et dernière phase des essais cliniques le 11 août dernier. Selon une étude publiée vendredi 6 novembre dans la revue britannique The Lancet, le vaccin comprend deux composants. Ceux-ci sont administrés en deux injections successives, à trois semaines d'intervalle. Il s'agit de vaccins à "vecteur viral" : cela signifie qu'ils utilisent comme support deux adénovirus humains (famille de virus très courants) transformés et adaptés pour combattre le Covid-19. Lorsque l'adénovirus modifié pénètre dans les cellules des personnes vaccinées, ces dernières vont fabriquer une protéine typique du Sars-Cov-2, apprenant ainsi à leur système immunitaire à le reconnaître et à le combattre, selon l'Institut Gamaleïa.

Sputnik V est actuellement testé sur 40.000 volontaires. 20.000 d'entre eux ont déjà reçu un placebo ou la première dose du vaccin et plus de 16.000 se sont vu administrer, 21 jours plus tard, la seconde dose ou le placebo. Parmi les volontaires ayant bénéficié de deux injections, 20 cas de Covid-19 ont été avérés, rapporte le communiqué.

Il n'y a eu aucun événement indésirable inattendu au cours des essais.- Le ministère de la Santé russe

Alors que le suivi de santé des volontaires est toujours en cours, les chercheurs ne rapportent "aucun événement indésirable inattendu au cours des essais". Tout comme pour le vaccin de Pfizer, accueillis avec un espoir teinté de prudence, le rapport préliminaire sur l’efficacité de Sputnik V n’a pas encore été publié dans une revue médicale à comité de lecture, et n'a donc pas encore été évalué par un comité indépendant d'experts médicaux. "Après l'achèvement des essais cliniques de phase III du vaccin Sputnik V, le centre Gamaleya donnera accès au rapport complet de l'essai clinique", indiquent les chercheurs.

La Russie affirme que son vaccin sera mis en circulation dès le 1er janvier 2021. Mi-septembre, les autorités russes ont annoncé avoir trouvé un accord avec la compagnie pharmaceutique indienne Dr. Reddy’s pour la vente de 100 millions de doses du vaccin. Selon le Moscow Times, "au moins 32 pays ont exprimé leur intérêt pour tester et obtenir le vaccin". Parmi eux, "le Brésil, le Mexique et le Kazakhstan, qui ont tous signé des accords d’approvisionnement avec la Russie".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "gagner du temps" avant de reconfiner, une stratégie risquée

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Les données médicales de 500.000 Français dérobées et diffusées sur internet

EN DIRECT - Covid-19 : Olivier Véran est arrivé à Dunkerque pour évoquer de nouvelles mesures

Covid-19 : AstraZeneca reconnaît de nouvelles difficultés de production en Europe

Lire et commenter