Covid-19 : la Russie commence à vacciner ses militaires

Une fanfare militaire dans les rues du centre-ville de Moscou le 2 septembre 2020.

HÂTIF - Le ministre russe de la Défense a annoncé ce vendredi que les militaires du pays avaient déjà commencé à être vaccinés contre le Covid-19. Le produit développé par la Russie, Spoutnik V, est pourtant toujours en phase 3 des essais cliniques.

Certaine des performances de son vaccin, la Russie a déjà commencé à vacciner ses militaires contre le Covid-19. Plus de 2500 d'entre eux se sont déjà fait administrer les deux doses du Spoutnik V, et leur nombre doit atteindre 80.000 d'ici la fin de l'année, a annoncé ce vendredi 27 novemnre dans un communiqué le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

Au total, plus de 400.000 militaires doivent être vaccinés dans le cadre de cette campagne de vaccination, lancée sur l'ordre du président Vladimir Poutine. Début septembre, Sergueï Choïgou a annoncé s'être fait vacciner lui-même avec le vaccin russe, mis au point par le centre de recherches Gamaleïa de Moscou en partenariat avec le ministère de la Défense. 

Toute l'info sur

Le monde commence à se vacciner contre le Covid-19

Spoutnik V, encore en phase 3 des essais cliniques

Mardi, la Russie a affirmé que Spoutnik V était efficace à 95%, un résultat équivalent aux vaccins développés par l'alliance Pfizer/BioNTech et l'entreprise américaine Moderna. Le vaccin russe est actuellement en phase 3 d'essais cliniques effectiués en double aveugle, soit quand ni le patient ni le médecin ne savent s'il s'agit d'un placebo, auprès de 40.000 volontaires.

Le ministère de la Santé Mikhaïl Mourachko a annoncé jeudi que la production de masse du vaccin commencerait en décembre ou en janvier. Il sera alors administré gratuitement aux Russes.

Lire aussi

Un nouveau record de contamination battu jeudi

Jeudi, la Russie a enregistré de nouveaux records de contaminations et de décès quotidiens dus au Covid-19. En 24 heures, 25.487 nouveaux cas et 524 décès ont été enregistrés par les autorités sanitaires, pour un total de 2.187.990 contaminations et 38.062 décès depuis le début de la pandémie. Les deux plus grandes villes de Russie, Moscou et Saint-Pétersbourg, sont les plus touchées avec 6.075 et 3.669 nouveaux cas jeudi mais le reste du pays, où les infrastructures médicales sont bien moins développées, concentre près de 60% des cas.

Vladimir Poutine, qui a jugé la semaine dernière la situation "alarmante", exclut pourtant tout confinement d'ampleur nationale alors que l'économie a beaucoup souffert de celui imposé en avril-mai.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden estime que le Covid-19 fera "plus de 600.000" morts aux États-Unis

Procès en destitution de Trump : l'article transmis lundi au Sénat, et après ?

EN DIRECT - États-Unis : l'acte d'accusation contre Donald Trump transmis au Sénat lundi

Paris : un adolescent lynché sur la dalle Beaugrenelle, ses agresseurs recherchés

Joe Biden prend ses distances avec Donald Trump jusque dans la décoration du Bureau ovale

Lire et commenter