Covid-19 : la Suède suspend le vaccin Moderna pour les jeunes à cause de risques inflammatoires "minimes"

Covid-19 : la Suède suspend le vaccin Moderna pour les jeunes à cause de risques inflammatoires "minimes"

VACCINATION - Par crainte d'un risque d'inflammation cardiaque chez les jeunes, l'agence suédoise de santé publique a décidé d'arrêter provisoirement de proposer des doses de vaccin Moderna aux personnes de moins de 30 ans, bien que le danger soit encore "minime".

La Suède a suspendu mercredi "par précaution" le vaccin anti-Covid de Moderna pour les moins de 30 ans, s'inquiétant d'un risque d'inflammation cardiaque chez les jeunes, même si sa probabilité reste toutefois "minime". L'agence suédoise de santé publique (FHM), chargée de la campagne de vaccination, "a décidé de mettre en pause l'usage du vaccin Spikevax de Moderna pour tous ceux nés en 1991 et après, par principe de précaution", a-t-elle indiqué dans un communiqué. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Une décision prise "après des signes de risque accru d'effets secondaires comme les inflammations du myocarde et du péricarde", a détaillé l'autorité suédoise, un risque est plus marqué après la deuxième dose et chez les hommes. "Mais le risque d'être atteint est minime, c'est un effet secondaire très rare", nuance-t-elle. 

La myocardite et la péricardite ne laissent souvent pas de "problèmes durables", mais "les symptômes doivent être évalués par un médecin", poursuit l'agence. En Suède, environ 81.000 personnes de moins de 30 ans ont reçu une première dose de Moderna, et pas la deuxième.

Interdit au moins de 18 ans en Norvège et au Danemark

Le Danemark et la Norvège ont eux aussi clarifié l'emploi du vaccin Spikevax, le nom du vaccin de Moderna, désormais formellement déconseillé pour les moins de 18 ans. Au Danemark voisin, le programme vaccinal pour les 12-17 ans ne proposait déjà que le Comirnaty de Pfizer-BioNTech grâce à un plus grand nombre de données disponibles au sujet des effets du sérum pour les adolescents. Les autorités sanitaires ont recommandé aux mineurs dans un communiqué de ne choisir désormais que ce vaccin. 

Lire aussi

Même préconisation en Norvège, où l'Institut de santé publique a pour sa part encouragé les moins de 18 ans à ne se faire vacciner qu'avec le sérum Comirnaty, en raison d'effets secondaires moins forts qu'avec le Moderna. Les autorités sanitaires norvégiennes ont aussi invité les hommes de moins de 30 ans à privilégier ce vaccin, tout en leur laissant une liberté de choix. 

"Il est important de préciser que le Spikevax est un vaccin au moins aussi efficace contre le Covid-19 que le Comirnaty, et les deux vaccins restent recommandés aux plus de 30 ans", a ajouté un responsable de l'institut, Geir Bukholm, dans un communiqué. L'Agence européenne du médicament avait quant à elle étendu en juillet son autorisation du vaccin Moderna aux 12-17 ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : encore plus de 6000 cas ce jeudi, le nombre de patients hospitalisés en légère baisse

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

François Hollande réagit sur "l'indemnité inflation" du gouvernement : "C'est un bon mécanisme pour quelques mois"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.