Covid-19 : les États-Unis appellent à ne pas se rendre au Japon, Tokyo temporise malgré l'approche des JO

Aucun spectateur étranger ne pourra accéder aux enceintes accueillant les épreuves des Jeux Olympiques cet été.

SÉCURITÉ SANITAIRE - Les États-Unis ont appelé lundi leurs ressortissants à ne pas se rendre au Japon, pays hôte des Jeux Olympiques, pour des raisons sanitaires. Ce mardi, le gouvernement nippon a minimisé la portée de cette mise en garde.

Une sortie de nature à mettre encore un peu plus en danger la tenue des Jeux Olympiques ? Washington a recommandé lundi à ses ressortissants de ne pas se rendre sur le territoire japonais, à moins de deux mois du début de la prestigieuse compétition. "En raison du Covid-19, ne voyagez pas au Japon", a averti le département d'État américain, relevant son avertissement aux voyageurs au niveau maximal de mise en garde. 

Selon lui, le virus circule à un "niveau très élevé" sur le territoire nippon. Le Japon, comme un grand nombre de pays, est désormais classé niveau 4, signifiant : "Ne pas s'y rendre." 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Bien que marquante, dans un contexte où les crispations autour de la tenue des JO se multiplient, cette recommandation n'aura sans doute qu'un impact limité. "Les catégories de voyageurs américains qui se rendent au Japon pour les Jeux sont très limitées", a ainsi fait valoir un porte-parole de la diplomatie américaine auprès de l'AFP. Les autorités locales ne font "aucune distinction entre voyageurs vaccinés ou non vaccinés dans ses exigences d'entrée liées au Covid", et "la quarantaine s'applique quel que soit le statut vaccinal", ajoute-t-il. 

En outre, Tokyo conserve la santé publique comme "priorité centrale dans le cadre de l'organisation des Jeux" et assure qu'il restera "en contact étroit avec Washington au fur et à mesure de l'évolution de ses plans". 

"Pas de changement dans la position américaine"

Parallèlement, les autorités japonaises ont elles aussi tenu à minimiser les réelles conséquences de cette mesure. Le porte-parole du gouvernement nippon, Katsunobu Kato, a notamment estimé qu'il n'y avait "pas de changement dans la position américaine de soutien aux efforts du Japon"

Tokyo-2020 "continuera de travailler étroitement avec toutes les organisations concernées pour assurer la participation sûre et sécurisée de tous les sportifs aux Jeux", abonde le comité d'organisation des Jeux Olympiques. De son côté, le Comité olympique et paralympique américain a renouvelé sa "confiance" aux organisateurs pour faire en sorte que ses sportifs pourront participer "en toute sécurité" aux JO. 

Lire aussi

Relativement épargné par le Covid-19 depuis le début de la pandémie, avec quelque 12.000 décès officiellement recensés, le Japon fait face, ces dernières semaines, à une recrudescence des contaminations mettant son système médical sous pression.

Malgré une hostilité croissante chez la population, les organisateurs n'envisagent pas, pour l'instant, une annulation de la compétition mondiale. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des enfants au menu du Conseil de défense lundi

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait au moins 13 morts, des milliers d'habitants ont fui Java

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.