Covid-19 : les États-Unis rouvrent leurs frontières, les compagnies aériennes prêtes pour le coup de feu

Covid-19 : les États-Unis rouvrent leurs frontières, les compagnies aériennes prêtes pour le coup de feu

VOYAGES - Les frontières américaines rouvrent lundi aux touristes vaccinés et les compagnies aériennes ne comptent en aucun cas louper le coche. Beaucoup d'entre elles ont prévu d'augmenter significativement la fréquence de leurs liaisons avec les États-Unis et la capacité de leurs avions.

Pour la réouverture des frontières américaines lundi, les compagnies aériennes sont sur le pied de guerre. Air France, British Airways, United Airlines... Beaucoup dépendent fortement des liaisons transatlantiques pour leur survie. Alors pour accueillir dès lundi les voyageurs vaccinés de 33 pays, autorisés à revenir aux États-Unis après dix-huit mois de fermeture des frontières, elles ont ajouté des vols, choisi des avions plus gros et se sont assuré d'avoir suffisamment de personnel. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

L'annonce par la Maison Blanche de la levée des restrictions était attendue depuis des mois par des familles séparées, des voyageurs d'affaires pressés de rencontrer leurs clients, ou de simples touristes. Immédiatement après, les réservations de billets d'avion avaient bondi.

British Airways a ainsi vu les recherches de vols et séjours vers certaines villes américaines exploser de 900% pour les jours précédant Noël, par rapport à la semaine avant l'annonce du gouvernement américain. Chez American Airlines, les réservations ont, le lendemain de l'annonce, bondi de 66% vers le Royaume-Uni, 40% vers l'Europe et 74% pour le Brésil.

Impatients de voir leur fille et leur gendre à New York, un couple interviewé par l'AFP avait, dès les premières rumeurs de réouverture des frontières, réservé des billets pour le 2 novembre, en utilisant leurs miles. Mais quand ils ont voulu changer pour le 8, le nombre de miles requis avait triplé, signe d'une forte demande. Ils arriveront finalement le 9, à un tarif plus raisonnable.

Les liaisons vers les États-Unis en hausse de près de 30% chez Air France

Air France va ainsi proposer cet hiver 122 vols hebdomadaires vers les États-Unis, contre 95 actuellement. Alors qu'elle est récemment passée de trois vols par jour entre Paris et New York, sa liaison la plus fréquentée, à cinq, elle remplacera sur la ligne vers Houston, les Airbus 330 par des Boeing 777, qui offrent plus de sièges. La compagnie prévoit de revenir d'ici mars 2022 à 90% de ses capacités d'avant-Covid sur les États-Unis, contre 65% en octobre. 

Chez United Airlines, le programme des vols vers l'Amérique latine et ses destinations touristiques, est déjà revenu aux niveaux de 2019, mais son planning à l'international reste à 63% seulement. La compagnie américaine mise gros sur les vols transatlantiques : elle va ouvrir au printemps cinq nouvelles destinations (Jordanie, Portugal, Norvège, Espagne), ajouter des vols sur Londres, Berlin, Dublin, Milan, Munich et Rome, et rouvrir des liaisons interrompues pendant la pandémie dont Francfort, Nice et Zurich.

Lire aussi

Le trafic devrait aussi reprendre côté transpacifique, mais plus lentement. Singapore Airlines, qui a profité en octobre de l'ouverture d'un corridor aux passagers vaccinés entre Singapour et l'Amérique du Nord, prévoit tout de même de revenir à 77% de ses vols d'avant-Covid entre les deux zones en décembre, avec notamment la réouverture de lignes vers Seattle et Vancouver.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : Marlène Schiappa positive, elle se place à l'isolement

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.