Covid-19 : les pénuries d'oxygène se multiplient, plusieurs pays "au bord du gouffre"

Depuis plusieurs semaines, l'Inde est confrontée à une vague épidémique d'une violence inouïe, engendrant de graves pénuries d'oxygène.

ALERTE - Plusieurs pays, parmi lesquels le Népal, l'Inde ou encore l'Argentine, seraient menacés par "l'effondrement total" de leur système de santé, la faute à des réserves d'oxygène insuffisantes.

Au bord du gouffre. Selon les données récoltées par l'ONG britannique Bureau of Investigative Journalism, qui œuvre à la production d'articles d'investigation, et relayées par le Guardian, des dizaines de pays se retrouvent confrontés à de graves pénuries d'oxygène en raison de la flambée des cas de Covid-19, menaçant d'un "effondrement total" leurs systèmes de santé. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

En tout, dix-neuf pays sont considérés comme les plus à risque, faisant face à une augmentation considérable de la demande (augmentation d'au moins 20% par rapport au mois de mars dernier) couplée à une vaccination qui peine à s'accélérer (moins de 20% de leur population vaccinée). Parmi ces pays en situation critiques figurent notamment l'Inde, l'Afrique du Sud, l'Argentine, l'Iran, le Népal, la Malaisie, le Pakistan, le Costa Rica, les Philippines ou l'Équateur. 

La (grosse) goutte d'eau qui fait déborder le vase...

De fortes inquiétudes pèsent également sur d'autres pays au système de santé moins robuste comme le Laos, le Nigeria, l'Éthiopie, le Malawi ou le Zimbabwe : le moindre soubresaut pourrait créer de graves difficultés. "Beaucoup de ces États étaient confrontés à des pénuries d'oxygène avant la pandémie", a déclaré Leith Greenslade, coordinatrice de la fondation Every Breath Counts. "Le besoin supplémentaire pousse les systèmes de santé au bord du gouffre", ajoute-t-elle dans les colonnes du Guardian

"Nous pourrions voir l'effondrement total des systèmes de santé, en particulier dans les pays aux systèmes très fragiles", estime de son côté Robert Matiru, président de la commission d'urgence sur l'oxygène face au Covid-19. 

Pour de nombreux experts et analystes, la situation critique de l'Inde constitue un problème pour l'ensemble de la région. Pakistan, Népal, Bangladesh, Sri Lanka et Myanmar se retrouvent dans une position très précaire tant ils dépendent de leur puissant vois pour la production d'oxygène et d'équipements. Par exemple, depuis mars, les besoins en oxygène ont été multipliés par 100 au Népal, par sept au Sri-Lanka.

Lire aussi

Pour faire face à ce danger, plusieurs pays ont exigé que la production d'oxygène liquide mondiale soit redirigée vers les hôpitaux. À l'heure actuelle, l'oxygène médical ne représente que 1% de la production mondiale d'oxygène liquide. Au sortir de la crise, des mesures structurelles permettant de renforcer les réserves en oxygène des États seront aussi sans doute nécessaires. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Les discothèques refermées 4 semaines : "complètement disproportionné", réagit le monde de la nuit

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

Covid-19 : pourquoi les enfants sont devenus le "moteur de l’épidémie" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.