Covid-19 : nouveau record de contaminations aux États-Unis suite à Thanksgiving

Un membre du personnel de santé du centre médical Centre médical United Memorial de Houston (Texas) parle à un patient Covid. Photo prise le 4 décembre 2020.

PROPAGATION - Quelques jours après la fête familiale de Thanksgiving, à la fin du mois de novembre, les États-Unis ont enregistré vendredi, pour le 2e jour consécutif, un nouveau record de contaminations au Covid-19 en 24h.

Le retour de bâton du relâchement observé à Thanksgiving est douloureux. Les États-Unis ont enregistré vendredi, pour le deuxième jour consécutif, un record de contaminations au Covid-19 en 24 heures, avec 225.201 nouveaux cas recensés, selon les données de l'université Johns Hopkins, qui font référence. Le pays a dans le même temps déploré plus de 2.500 morts liées au virus.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Les autorités sanitaires s'attendaient à cette flambée après que de nombreux Américains ont voyagé à l'occasion de la fête de Thanksgiving la semaine dernière malgré les appels à rester chez soi. Au moins 1,1 million de personnes avaient pris l'avion aux États-Unis la veille de la fête familiale, un record depuis le début de la pandémie dans le pays en mars, d'après les données de l'agence TSA, chargée des contrôles de sécurité dans les aéroports. "Dans deux ou trois semaines, nous pourrions voir une nouvelle flambée s'ajouter à la flambée" actuelle des nouvelles contaminations au coronavirus, avait d'ailleurs prévenu à ce moment-là le directeur de l'Institut américain des maladies infectieuses, Anthony Fauci, sur la chaîne ABC. 

Une première vague qui n'est jamais vraiment passée

Depuis plusieurs semaines déjà, les Etats-Unis sont confrontés à un rebond spectaculaire de l'épidémie. La barre des 200.000 nouvelles contaminations sur 24 heures y avait déjà été franchie à trois reprises au cours du dernier mois, avec un pic à plus de 210.000 entre mercredi et jeudi. Et depuis deux semaines, le seuil des 2.000 morts quotidiens est régulièrement dépassé, comme au plus fort de la première vague de l'épidémie au printemps, qui n'est jamais vraiment retombée dans le pays. Le nombre de personnes hospitalisées pour cause de Covid-19 n'y cesse par ailleurs de croître, notamment dans les quatre États les plus peuplés (Californie, Floride, New York et Texas), note le Covid Tracking Project. 

Lire aussi

Cette recrudescence de cas, de cas graves et de décès ne semble pas prête de ralentir.  "La réalité est que décembre, janvier et février seront des temps difficiles", a prévenu mercredi dernier le directeur des Centres de lutte contre les maladies (CDC), Robert Redfield. "Ce sera la période la plus difficile de l'histoire de la santé publique dans ce pays", a-t-il précisé, ajoutant que "malheureusement, avant février, nous pourrions approcher des 450.000 Américains" morts.

Pays le plus touché en chiffres absolus, les Etats-Unis ont recensé au total depuis le début de la pandémie plus de 14,3 millions de cas et 278.000 morts. La faute, notamment, au manque de mesures restrictives prises par les États les plus touchés et à l'absence de stratégie nationale dictée par Washington.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France dépasse le seuil des 70.000 morts

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Covid : quelle est la situation en Guadeloupe ?

Lire et commenter