Covid-19 : les New-Yorkais renouent avec le bonheur des sorties culturelles et sportives

Covid-19 : les New-Yorkais renouent avec le bonheur des sorties culturelles et sportives

BRIN DE LIBERTÉ - Alors que les États-Unis sont de loin le pays le plus touché au monde par la pandémie de Covid-19, avec près de 553.000 morts, les États américains commencent à desserrer l'étau en rouvrant les lieux culturels et sportifs.

Ils attendaient ce moment avec impatience. Les New-Yorkais ont vu les salles de spectacles et les stades rouvrir ce jeudi avec un protocole strict, mais relativement simple à mettre en place. Grand nombre d'entre eux ont pu découvrir, ou redécouvrir, les lieux emblématiques de la ville, qu'ils évitaient jusqu'ici."C'est génial de retrouver cette atmosphère", lance un Américain, aux abords d'un match de basket, dans le reportage en tête de cet article. 

Outre le billet en main, les supporters doivent prouver qu'ils ont été vaccinés ou testés négatifs au Covid-19. Des centres de dépistage se sont ainsi déployés autour des lieux culturels et sportifs. Inclus dans le prix du billet, le résultat du test est envoyé par mail quinze minutes plus tard. Une application avec un QR code a été créée afin de faciliter les contrôles aux entrées. 

À l'intérieur, l'ambiance des grands soirs est palpable. Néanmoins, la jauge de spectateurs reste limitée avec un taux de remplissage de 10% seulement dans les tribunes. Le masque, lui, reste obligatoire. "Pour la première fois, dans les lieux publics, les gens peuvent être sûrs que la personne à côté d'eux n'a pas le Covid. Beaucoup d'efforts ont été réalisés pour le retour des spectateurs dans les tribunes", commente Marc Jean, responsable d'un laboratoire à New York City (NYC).

Toute l'info sur

Le 20h

Tous les lieux publics bientôt concernés

Ce système pourrait être développé dans tous les lieux publics du pays dont les restaurants. Pour l'heure, la jauge au sein de ces établissements est fixée à 50%. Et les clients ne se sont pas fait prier pour y retourner. "C'est la première fois qu'on ressort avec ma famille depuis le début de la pandémie, ça fait vraiment du bien", se réjouit un jeune homme.

En dépit de la réticence de certains, les restaurateurs ont constaté un engouement de la part des plus gourmands. "Dans notre quartier, il y a énormément de personnes qui ont pu se faire vacciner", explique Dreni Kyqykaliu, propriétaire d'un établissement alimentaire à NYC. "Les gens reprennent confiance. On sent la différence."

Lire aussi

Les autorités de NYC ont annoncé que ce système pourrait être étendu aux rassemblements privés ainsi qu'aux réunions de travail. Elles rappellent par ailleurs qu'il ne faut pas baisser la garde même si les cas de Covid-19 diminuent dans la ville qui ne dort jamais.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Mise au point du Dr Kierzek à propos de la déclaration du PDG de Pfizer sur la nécessité de recevoir une troisième dose de vaccination

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Mort de l'ancien ministre Eric Raoult à 65 ans

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Lire et commenter