Etats-Unis : le chômage bat des records, plus de 6,6 millions de nouvelles demandes en une semaine

Etats-Unis : le chômage bat des records, plus de 6,6 millions de nouvelles demandes en une semaine
International

EXPLOSION – Alors que les Etats-Unis sont eux aussi touchés de plein fouet par la pandémie de coronavirus, plus de 6,6 millions d’Américains ont réalisé une demande d’allocation chômage la semaine dernière. Un record historique.

C’est l’une des conséquences dramatiques de la pandémie de coronavirus. Les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis ont enregistré un nouveau record la semaine passée, avec 6,6 millions de nouvelles demandes, a indiqué le département du Travail ce jeudi. Cela représente le double de la semaine précédente, qui avait enregistré 3,3 millions de nouveaux demandeurs d'allocations chômage, ce qui représentait déjà un record historique.

Un chiffre exceptionnel, bien plus élevé que ce que les prévisions laissaient envisager. Les analystes tablaient en effet sur 2,8 millions de nouveaux demandeurs d'allocations au cours de la semaine du 22 au 29 mars. C’est finalement plus du double.

Lire aussi

Le taux de chômage de mars en légère augmentation... en attendant celui d’avril

Le taux de chômage aux Etats-Unis pour le mois de mars doit être publié vendredi. Il devrait être de 4%, estiment les analystes, qui n'attendent qu'une légère augmentation par rapport à février où il était à 3,5%, son plus bas niveau en 50 ans.

Les experts soulignent en effet que les véritables effets de la crise du coronavirus ne se feront sentir qu'à partir d'avril, car les chiffres pris en compte en mars sont antérieurs aux mesures de confinement, qui ont obligé de très nombreuses entreprises à fermer ou réduire drastiquement leur activité. Les plus petites entreprises américaines, celles de moins de 50 salariés, ont néanmoins commencé en mars à détruire des emplois, ce qui n'était arrivé qu'une fois en près de 10 ans.

En vidéo

Coronavirus aux États-Unis : New York en état de siège

Les allocations chômage ouvertes au plus grand nombre

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

"Un grand écran, une chaise et une imprimante" pour faire le bonheur des salariés en télétravail ?"Travailler plus" ou "32 heures" pour relancer l'économie : deux mondes et deux visions s’affrontent

Le plan de relance de l'économie, ratifié vendredi par Donald Trump après avoir été approuvé au Congrès, étend les indemnités chômage aux travailleurs indépendants ou à temps partiel notamment, ainsi qu'aux personnes malades ou en quarantaine. Cela devrait avoir pour effet de gonfler le nombre de demandeurs d'allocations, puisque des personnes qui n'y avaient auparavant pas droit peuvent désormais y prétendre.

Le montant de l'allocation chômage est également rehaussé de 600 dollars par semaine pendant quatre mois, afin que les travailleurs qui se retrouveront au chômage puissent toucher leur salaire à temps plein pendant cette période. Les plus hauts revenus sont exemptés de cette aide.

Les chiffres des demandes d’allocations chômage ne sont pas les seuls à être inquiétants. Aux Etats-Unis, le Covid-19 a déjà fait 5.137 morts, et contaminé au moins 216.768 personnes, selon le décompte de l'Université américaine Johns Hopkins, qui fait référence. La ville de New-York est particulièrement touchée. Afin de réduire la pression sur les établissements de soins, un hôpital de campagne a été installé en plein cœur de Central Park, tandis qu’un navire-hôpital de 1.000 lits est arrivé dans le port de Manhattan.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent