Covid-19 : pendant ce temps, Melbourne fête son déconfinement

Covid-19 : pendant ce temps, Melbourne fête son déconfinement

LIBÉRATION – Alors que l’Europe réfléchit sérieusement à des scénarios de reconfinement, la donne est tout autre en Australie. Trois mois après leur fermeture à cause de la deuxième vague, les boutiques et restaurants de Melbourne ont rouvert leurs portes ce mercredi.

Un continent se referme, l’autre s’ouvre à nouveau. Trois mois après avoir tiré le rideau pour cause de deuxième vague, les boutiques et restaurants de Melbourne, dans le sud de l'Australie, ont rouvert ce mercredi, avec un immense sentiment de soulagement.

Dès minuit, heure légale de la fin de la mesure qui obligeait les commerces "non essentiels" à rester fermés, les bars ont rouvert, sous l’enthousiasme des propriétaires. "Cela fait tellement longtemps que nous attendions ce jour", se réjouit Magda Combrinck, gérante d'un grand magasin, alors que les premiers clients franchissaient le seuil de son commerce. "C'est un grand jour pour nous."

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Trois mois après, les habitants retrouvent "une ville très différente"

Mais le retour à la normale n’est qu’un trompe-l’œil, tant les conséquences économiques de la centaine de jours de fermeture sont importantes. Dans le centre-ville, de nombreuses boutiques restent portes closes, certaines semblant même définitivement fermées. "Quel choc, tout est très calme", réagit Lesley Kind, une commerçante de 71 ans. "C'est super d'être de retour en ville... mais c'est une ville très différente." Selon le gouvernement australien, cette longue période de fermeture aurait coûté un millier d'emplois par jour.

Lire aussi

Un impact économique majeur, mais nécessaire tant la courbe épidémique flambait ces derniers mois. Après une première vague relativement contenue, Melbourne a connu cet été une flambée des cas, notamment en raison de négligences dans les hôtels où les personnes revenant de l'étranger effectuaient leur quarantaine. L'État du Victoria a connu en août un pic de 700 nouveaux cas par jour, signe de la présence de la redoutée deuxième vague.

La deuxième vague endiguée

Les cinq millions d'habitants de Melbourne ont dès lors été soumis cet été à des restrictions drastiques, notamment un couvre-feu nocturne qui a été levé fin septembre au bout de près de deux mois. Ils étaient par ailleurs tenus de rester chez eux et ne pouvaient se déplacer que dans un rayon de cinq kilomètres pour un certain nombre d'activités clairement définies.

Depuis deux semaines, la situation s’est nettement améliorée, permettant une levée des restrictions. Le nombre de nouveaux cas n’est désormais que de trois par jour. De quoi rendre envieux l’hémisphère nord, désormais, à son tour, dos au mur face à la deuxième vague.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

EN DIRECT - Covid-19 : l'Ordre des médecins pour un "accompagnement" plutôt qu'un isolement des malades

Le journaliste Rémy Buisine a-t-il vraiment refusé de répondre à l'IGPN?

Qui est Michel Zecler, le producteur tabassé par des policiers ?

Lire et commenter