Alors que la France a dépassé les 100.000 décès du Covid-19, le monde approche les 3 millions de morts

Alors que la France a dépassé les 100.000 décès du Covid-19, le monde approche les 3 millions de morts

CRISE SANITAIRE - Alors que la France a franchi ce jeudi la barre des 100.000 décès officiellement provoqués par le Covid-19, le monde s'approche du seuil des 3 millions de morts. Les États-Unis recensent plus d'une victime sur six.

Des chiffres de plus en plus impressionnants. Au moment où la France franchit le seuil des 100.000 décès directement provoqués par la pandémie, jeudi 15 avril, la planète va à son tour déplorer un triste chiffre rond. À ce jour, plus de 2,9 millions de personnes sont officiellement mortes des suites du Covid-19 dans le monde. La barre des 3 millions pourrait être franchie avant la fin de la semaine.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Selon l'université Johns Hopkins, dont les données font référence, plus d'une victime sur six se situe aux États-Unis. Au 14 avril, plus de 564.000 décès y ont été enregistrés. Le Brésil, qui déplore 4000 décès chaque jour ces derniers temps, demeure le deuxième pays le plus touché, avec plus de 360.000 morts. Suivent ensuite le Mexique (210.000), l'Inde (173.000), et le Royaume-Uni (127.000), pays européen le plus endeuillé. À elle seule, l'Europe enregistre d'ailleurs près d'un tiers des décès mondiaux.

Un décès sur trois en Europe

Plusieurs vagues de décès mondiaux sont visibles dans les graphiques. D'abord une première, au printemps dernier, au moment où la planète découvrait le virus et l'ampleur de la pandémie. Le nombre de morts quotidiens était monté jusqu'à plus de 8000 mi-avril, avant de redescendre progressivement jusqu'au début de l'été.

Lire aussi

Mais les États-Unis, dont la première vague a mis plusieurs mois avant d'être endiguée, ont déploré de nombreuses victimes cet été, au moment où l'Europe retrouvait une vie (presque) normale. À l'automne, le Vieux-Continent a cependant vu émerger la deuxième vague, et de nombreuses victimes avec. Le 20 janvier dernier, près de 18.000 morts ont été recensés en 24 heures dans le monde, le plus haut niveau atteint à ce jour. Cet indicateur a ensuite suivi une tendance à la baisse, avant de réaugmenter depuis mi-mars. L'occasion pour l'Organisation mondiale de la Santé de lancer une alerte, jugeant que le monde se situe "à un point critique de la pandémie".

Au total, plus de 138 millions de cas ont été enregistrés depuis un an et demi sur la planète, dont environ 31 millions aux États-Unis. Mais ce nombre est sans doute sous-évalué et ne reflète qu'une fraction du total réel de contaminations, une part non négligeable des cas moins graves ou asymptomatiques passant entre les mailles du filet.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 12 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.