Covid-19 : pour la première fois, Hong Kong instaure un confinement

Covid-19 : pour la première fois, Hong Kong instaure un confinement

CONFINEMENT - Pour la première fois depuis le début de l'épidémie, le gouvernement de Hong Kong a confiné une zone de la péninsule de Kowloon samedi 23 janvier. Ses 10.000 résidents devront rester chez eux.

Des milliers d'habitants d'un des quartiers les plus pauvres et densément peuplés de Hong Kong ont reçu l'ordre de rester chez eux samedi 23 janvier dans le cadre du premier confinement ordonné par les autorités depuis le début de la pandémie de coronavirus.

Cette mesure interdit à une dizaine de milliers de personnes vivant dans des immeubles situés dans une zone géographique délimitée, où un nombre croissant de cas a été enregistré ces derniers jours, de quitter leur domicile à moins de présenter un test négatif. Le gouvernement de Hong Kong a indiqué dans un communiqué prévoir de tester dans les 48 heures tous les habitants de cette zone du quartier de Jordan, "afin de parvenir à zéro cas dans cet arrondissement".

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Ce samedi, des files d'attente d'habitants se formaient pour être testés dans l'un des 51 véhicules prévus à cet effet, ainsi que pour recevoir des produits de première nécessité fournis par le gouvernement afin de subvenir à leurs besoins quotidiens. 

"Les habitants vont devoir rester chez eux afin d'éviter les contaminations jusqu'à ce qu'ils obtiennent les résultats de leurs tests", a déclaré à la presse la ministre de la Santé Sophia Chan.

Moins de 10.000 cas et quelque 170 décès formellement attribués au Covid-19

Cette mesure concerne quelque 150 immeubles et plus de 3.000 policiers ont été mobilisés pour faire respecter le confinement. Hong Kong a été en première ligne lorsque les premiers cas du nouveau coronavirus ont été détectés dans le centre de la Chine il y a plus d'un an.

Lire aussi

Les quelque 7,5 millions d'habitants de Hong Kong vivent depuis un an au rythme de restrictions plus ou moins fortes, qui se sont avérées efficaces pour empêcher une flambée du nombre de cas de coronavirus.

La ville, hérissée de hautes tours d'habitation serrées les unes contre les autres, a totalisé depuis le début de la pandémie moins de 10.000 cas et quelque 170 décès ont été formellement attribués au Covid-19.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "gagner du temps" avant de reconfiner, une stratégie risquée

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Les données médicales de 500.000 Français dérobées et diffusées sur internet

Covid-19 : AstraZeneca reconnaît de nouvelles difficultés de production en Europe

EN DIRECT - Covid-19 : le match France-Ecosse maintenu dimanche, malgré plusieurs cas positifs chez les Bleus

Lire et commenter