Covid-19 : quel bilan sanitaire pour la Suède, l'un de ces pays qui refusent le port du masque ?

Covid-19 : quel bilan sanitaire pour la Suède, l'un de ces pays qui refusent le port du masque ?

CORONAVIRUS - Face à la pandémie, la Suède demeure une exception. Après avoir refusé le confinement, elle refuse aujourd'hui le port du masque, avec moins de 10% de la population pour s'en équiper. Pour quel bilan sanitaire ?

Si le port du masque n'a eu de cesse, dans nos contrées, de susciter le débat et la polémique, il est des pays où l'on s'est posé bien moins de questions. C'est plus particulièrement le cas des quatre voisins nordiques de l'Europe, le Danemark, la Suède, la Norvège et la Finlande, où l'on n'a pas recommandé le port du masque, malgré l'évolution de la pandémie de Covid-19 et les décisions prises par la majorité des nations du globe. TF1 s'est rendu en Suède, pour prendre la mesure d'un tel choix.

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

Lire aussi

Concrètement, à titre de comparaison, alors que 78% des Français portaient le masque en juin 2020, c'était le cas de moins de 10% des Suédois. Les images tournées le 28 juillet dans les rues de Stockholm, visibles dans la vidéo ci-dessus, permettent de constater que la tendance n'a pas évolué : on y marche très largement à visage découvert. Les dirigeants politiques du pays ont axé leur dispositif sanitaire sur la distanciation et le télétravail. Et ils s'y tiennent.

Le masque peut être un outil, si on n'empêche pas les gens de s'entasser. Jusqu'à présent, nous n'avons pas eu à en arriver là en Suède.- Anders Tegnell, épidémiologiste d'Etat en Suède

"Les organisations internationales disent que le masque peut être un outil, si on n'empêche pas les gens de s'entasser. Jusqu'à présent, nous n'avons pas eu à en arriver là en Suède", explique Anders Tegnell, épidémiologiste et orchestrateur de la stratégie d'Etat suédoise. Dans ce même ordre d'idée, le pays n'a pas, non plus, été confiné. Et les études d'opinion indiquent que la population souscrit massivement à ces décisions du gouvernement.

Se pose, dès lors, la question du bilan sanitaire. Eh bien, selon les chiffres de l'université John-Hopkins, en Suède, pour un millions d'habitants, on compte à ce jour 560 décès attribués au Covid-19... contre 450 en France, ce qui place le pays au 7e rang mondiale en matière de mortalité (le cinquième si on exclut les micro-Etats que sont Saint-Marin et l'Andorre). La stratégie du pays nordique peine donc à convaincre... Il est, du reste, à noter que, de son côté, le Danemark s'est finalement distingué, vendredi 31 juillet, de ses voisins en recommandant, face à la reprise de l'épidémie, le port du masque dans les transports publics.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "L'été peut devenir un cauchemar" à cause des variants, selon l'infectiologue Karine Lacombe

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

Les brocantes et vide-greniers sont-ils maintenus ? Le 20H vous répond

Avignon : qui était le policier abattu ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.