Israël rétablit l'obligation du masque à l'intérieur : cette épidémie qui n'en finit pas !

Retour partiel des touristes à l'aéroport Ben Gourion, près de Tel-Aviv, le 23 mai 2021.

ET CA CONTINUE, ENCORE ET ENCORE - La moitié de la population a déjà reçu deux doses de vaccin. Et pourtant. Israel fait face à un rebond de l'épidémie. Le masque dans les lieux publics clos est à nouveau obligatoire.

La "parenthèse enchantée" n'aura été que de courte durée. Israel a annoncé ce vendredi qu'elle rendait à nouveau obligatoire le port du masque dans les lieux publics clos.  Face au rebond de l'épidémie de Covid, le pays avait déjà  annoncé mercredi qu'il décalait la date de réouverture de son territoire aux touristes étrangers, initalement prévue le 1er juillet. "En raison d'inquiétudes concernant la propagation possible du variant Delta, le gouvernement a reporté l'entrée des touristes d'un mois, au 1er août", a déclaré le ministère israélien du Tourisme.

Toute l'info sur

Vacances d'été : l'ombre du coronavirus

Des exceptions devaient toutefois être envisagées. Certains touristes pourraient entrer dans le pays, s’ils sont vaccinés, en petit groupe et provenant d’une liste définie de pays, a précisé un porte-parole du ministère. Ces visiteurs auront également l’obligation de faire deux tests PCR, réalisés pour l’un 72 heures avant le départ et, pour l’autre à l’arrivée. Des examens qui devront être complétés par un test sérologique.

Lire aussi

Retour du masque

"A cause d'une augmentation des infections, le ministère de la Santé annonce qu'à partir de midi aujourd'hui (Ndlr : vendredi), les masques seront requis dans tous les endroits qui ne sont pas ouverts, à l'exception du domicile", a indiqué le ministère dans un communiqué. Depuis plusieurs semaines et après une intense campagne de vaccination, Israël ne comptabilisait que quelques contaminations quotidiennes au coronavirus sur son territoire. Ce chiffre officiel a grimpé pour atteindre 100 nouveaux cas, un niveau atteint mercredi pour la troisième journée d’affilée. Jeudi, 227 nouveaux malades ont été identifiés par les autorités  sanitaires, d'après les derniers chiffres disponibles. Selon le Premier ministre Naftali Bennett, cette évolution est liée à la propagation du variant Delta sur le territoire. Apparu en Inde, il est plus virulent que d’autres souches du virus.

En janvier, au plus fort de l’épidémie, Israël recensait 10.000 cas quotidiens pour 9,3 millions d’habitants. À ce jour, 55% des Israéliens ont reçu deux injections de vaccin. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.