Primes, cartes cadeaux, beignets... Aux États-Unis, on récompense les vaccinés

Primes, cartes cadeaux, beignets... Aux États-Unis, on récompense les vaccinés

INJECTION - Si plus de la moitié des Américains ont déjà reçu une première dose de vaccin anti-Covid, la campagne ralentit depuis début mai. Pour convaincre les plus réfractaires, les chéquiers sont sortis.

Aux grands maux, les grands remèdes : pour vaincre les réticences d'une partie des Américains à se faire vacciner contre le Covid-19, les grands moyens sont déployés aux Etats-Unis. Ainsi, en arborant leur carte de vaccination, les Américains peuvent se rendre dans de nombreuses chaînes alimentaires - comme Donuts Krispy Kreme - et se servir un donut, un hamburger ou encore une bière gratuite par jour jusqu'à la fin de l'année.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Des taxis gratuits sont également mis à disposition des personnes désireuses de se rendre dans un centre de vaccination : "Les clients ne payent rien pour aller se faire vacciner, mais bien sûr la plateforme paye les chauffeurs", explique un chauffeur dans le reportage de TF1 en tête d'article. Pour autant, "je pense qu'il y a une partie de la population qui ne voudra jamais du vaccin, quoi que le gouvernement fasse." 

Face à la défiance, des employeurs privés prennent ainsi le problème à bras le corps, en proposant aux clients des réductions alléchantes, comme le font les salles de jeux vidéo d'arcade Up-Down. Des enseignes telles que Lidl versent quant à elles des chèques de 100 à 200 dollars à leurs employés pour qu'ils se fassent vacciner, tandis que chez McDonald's, des heures de salaire sont offertes. En contrepartie, les entreprises de moins de 500 employés bénéficient d'une réduction d'impôts. 

D'autres initiatives locales se multiplient comme dans l'État du Michigan, où des cartes cadeaux de 50 dollars sont offertes aux personnes vaccinées. Mais aussi en Virginie, où les jeunes de 16 à 35 ans, désormais autorisés à se faire vacciner, perçoivent 100 dollars sur leur compte-épargne après l'injection. Et, last but not least, afin de ne pas faire de jaloux, ce cadeau est rétroactif pour les adolescents vaccinés. 

Objectif : 70% des adultes vaccinés au 4 juillet

Ces initiatives montent en puissance au moment où la campagne de vaccination américaine décline. Il y a encore quelques semaines, dopée après la prise de fonction de Joe Biden à la tête du pays, elle avançait à vitesse grand V : presque 3,5 millions de personnes en moyenne recevaient une injection chaque jour, avec près de 150 millions d'Américains immunisés dès la mi-avril. Mais depuis, la cadence baisse, avec désormais à peine plus de 2 millions de doses injectées quotidiennement. 

La raison est simple : tous les adultes pressés d'être vaccinés ont vu leurs souhaits exaucés. Reste à convaincre les plus réfractaires afin d'atteindre l'objectif fixé par le président américain. "Dans deux mois, des familles de tout le pays vont célébrer la fête nationale. Notre objectif d'ici au 4 juillet, c'est que 70% des Américains adultes aient reçu au moins une dose de vaccin", a lancé Joe Biden. 

Lire aussi

De l'autre côté de l'Atlantique, personne ne prône la distribution d’argent ou de cadeaux pour les vaccinés. Pour l'heure, seul le "pass sanitaire" se veut incitatif en Europe. Il donne notamment accès aux Danois à de nombreux lieux publics, comme les coiffeurs, les restaurants ou encore les théâtres. Et permettra à tous les Européens de circuler librement entre États membres cet été.

La politique américaine vous intéresse ? Alors découvrez notre podcast "Far West"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

- Sur APPLE PODCAST

- Sur SPOTIFY

- Sur DEEZER

Après une campagne électrique et la défaite de Trump, plongez dans l’ère Biden avec Magali Barthès, spécialiste des questions internationales sur LCI et ses invités.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : 9 départements maintenus en vigilance orange

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Région par région, la carte de France du 1er tour

EN DIRECT - Régionales : EELV demande "solennellement" à Felizia de retirer sa liste en PACA

VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.