Joe Biden s'engage à ce que tous les Américains soient éligibles au vaccin d'ici mai

Les Américains éligibles à la vaccination le 1er mai, promet Biden

NOUVELLE ÉTAPE - Le président américain a présenté dans sa première allocution depuis la Maison Blanche le calendrier de vaccination. Il s'est engagé à ce que tous les adultes soient éligibles au vaccin d'ici le 1er mai, espérant un assouplissement d'ici la fête nationale, le 4 juillet.

Quel avenir pour les États-Unis, frappés de plein fouet par la pandémie de Covid-19 ? Dans une allocution de près de 25 minutes, Joe Biden a livré un discours teinté d’espoir, jeudi 11 mars. Depuis la Maison blanche, le démocrate a appelé les citoyens américains à faire preuve de patience, détaillant la campagne de vaccination massive à l’horizon. En direct à la télévision américaine, Joe Biden a dressé un calendrier de vaccination inattendu.

"Grâce à tous les efforts fournis, nous avons assez de doses de vaccins pour tous les adultes en Amérique d’ici la fin du mois de mai. C’est beaucoup plus tôt que prévu", s’est-il Biden. Le président des États-Unis s'est ensuite engagé à ce que l'ensemble des Américains soient éligibles au vaccin à la date du 1er mai, ordonnant à tous les États la levée progressive des restrictions d'âge.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Le résultat d’un travail de longue haleine avec les laboratoires pharmaceutiques afin d'accélérer considérablement la production. "Nous travaillons avec des usines de fabrication, Pfizer, Johnson & Johnson, Moderna pour produire des centaines de milliers de doses. [...] Hier, j’ai annoncé notre plan de faire l’acquisition de 100 millions de doses de vaccin Johnson & Johnson supplémentaires." Cela doublerait le nombre de doses commandées par les États-Unis à cette entreprise pharmaceutique. 

Joe Biden, qui a dénoncé les attaques inacceptables contre les Américains d'origine asiatique, a également annoncé le déploiement de 4000 soldats supplémentaires pour participer à la campagne de vaccination, portant leur nombre total à 6000.

La fête du 4 juillet en famille ?

Joe Biden, 78 ans, a fait part de son optimisme concernant la politique sanitaire américaine depuis son élection à la tête du pays, le 20 janvier dernier. Le successeur de Donald Trump a évoqué une trajectoire permettant d'avoir "une bonne chance" d'avoir un 4 juillet festif où les Américains pourraient se réunir en petits groupes autour du traditionnel barbecue. "Ce combat est loin d'être terminé", a-t-il mis en garde avant de dire sa conviction que de "meilleurs jours" étaient à venir.

"Je sais que ça a été dur, a-t-il assuré, avec solennité. Comme je vous l’ai dit, je tiens dans ma poche une carte avec le nombre d’ Américains morts du Covid-19. 527.726 personnes sont mortes. C’est plus de morts que la Première, Seconde Guerre Mondiale, la Guerre du Vietnam et les attentats du 11 septembre confondus."

Lire aussi

Appelant les Américains à faire preuve de patience, en dépit des épreuves traversées, Joe Biden a souligné la puissance des États-Unis. "Encore une fois, nous aurons prouvé que ce pays peut tout faire. Nous traversons cela actuellement. Nous sommes liés en tant que Nation, mais aussi dans la peine et le deuil. Malgré tout ce que nous avons traversés, nous allons sortir de là ensemble." Et de conclure : "Je vous promets, nous en ressortirons plus fort."

Un plan de 1900 milliards

Le discours de Joe Biden fait suite à l'annonce d'un plan de relance économique majeur aux États-Unis pour préparer l'après-Covid. En effet, les démocrates, majoritaires à la Chambre des représentants, ont adopté ce mercredi un plan de 1900 milliards de dollars. Le plan, signé par Biden, prolonge en outre jusqu'en septembre des allocations chômage exceptionnelles qui devaient expirer le 14 mars. 

La loi consacre également 126 milliards de dollars aux écoles, de la maternelle au lycée, pour soutenir leur réouverture malgré la pandémie, ainsi que 350 milliards en faveur des États et des collectivités locales. Une prime de 1400 dollars, soit 1200 euros, va aussi être distribuée à des millions de ressortissants.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Lire et commenter