Crash aérien dans le Sinaï : l'équipe d'enquête ne fait aucune conclusion

Crash aérien dans le Sinaï : l'équipe d'enquête ne fait aucune conclusion
International

ENQUÊTE - La montagne a finalement accouché d'une souris. Devant la presse internationale réunie au Caire, l'équipe d'enquête s'est refusé à tirer des conclusions de leurs premières analyses sur le crash en Egypte.

Samedi 31 octobre, samedi 7 novembre. Du crash de l'A321 au-dessus du Sinaï aux premières conclusions de l'enquête rendues ce samedi après-midi, les observateurs et les familles des 224 victimes ont passé une semaine à observer les informations sur la catastrophe aérienne tomber au compte-gouttes. Alors que les enquêteurs n'ont pas confirmé le début d'une piste terroriste, que savons-nous ?

Une piste terroriste qui se précise
Très rapidement après le crash, Wilayat Sinaï, la branche égyptienne de Daech a revendiqué à deux reprises avoir fait "tomber l'avion". Ce groupe n'étant pas connu pour revendiquer une action qu'il n'est pas commise, la piste terroriste a été prise très au sérieux, d'autant plus après que les premières fuites sur les analyses d'une boîte noire ont permis de "privilégier fortement" l'hypothèse de l'attentat.

EN SAVOIR + >> Que sait-on de Wilayat Sinaï ?

Une sécurité aéroportuaire défaillante
La piste criminelle au départ de Charm el-Cheikh interroge sur le niveau de sécurité de l'aéroport, mis en cause par différents témoignages depuis le crash : "J'ai été choquée par le manque de sécurité", déclarait ainsi récemment une touriste britannique , tandis que plusieurs compagnies aériennes faisaient part de leur méfiance vis-à-vis de l'aéroport et de l'espace aérien au-dessus du Sinaï.

EN SAVOIR + >> La sécurité de l'aéroport a-t-elle été défaillante ?

Des autorités égyptiennes paniquées
Mais les autorités égyptiennes campent sur leurs positions : pas question de reconnaître un attentat, il faut attendre les résultats de l'enquête. Le ministre égyptien des Affaires étrangères a insisté ce samedi sur le fait qu'aucune "hypothèse" ne ressortait à ce stade de l'enquête sur le crash de l'avion. En attendant, l'Egypte renforce la sécurité dans ses aéroports, sans admettre le lien avec le crash.

À LIRE AUSSI >> 2011-2015 : quatre ans de malheurs en Egypte

Une panique internationale
Situation également tendue autour des vols au départ et à destination de l'Egypte. Alors que les premiers Britanniques ont été rapatriés vendredi, Vladimir Poutine a suspendu les vols vers l'Egypte sur recommandation de ses services secrets russes. Jusqu'à présent, la Russie excluait l'hypothèse d'un acte terroriste à l'origine du crash d'un de ses avions. Les Etats-Unis, de leur côté, renforcent leurs mesures de sécurité.

Live Blog crash en Egypte : conférence de presse
 

Si vous ne voyez pas le live s'afficher correctement, cliquez ici

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent