Crash d'hélicoptère à Leicester : des duty-free aux sommets du foot anglais, le parcours sans faute de Vichai Srivaddhanaprabha

International
DirectLCI
PORTRAIT - Le crash de son hélicoptère a bouleversé la ville de Leicester, dont il avait acquis le club de football en 2010, et la Thaïlande, dont il était originaire. Mais qui était le discret et très apprécié dirigeant du champion d'Angleterre 2016 Vichai Srivaddhanaprabha ?

Le seul signe d'extravagance du milliardaire Vichai Srivaddhanaprabha était d'arriver et de repartir du stade de Leicester City en hélicoptère. Malheureusement ce samedi 27 octobre, l'appareil s'est écrasé près du King Power Stadium quelques heures après le match nul de Leicester contre West Ham (1-1). Dimanche soir, le club de Leicester a confirmé la disparition de son propriétaire, qui était parmi les cinq personnes ayant perdu la vie dans ce crash. Depuis l'annonce du crash samedi soir, les réactions des supporters, des joueurs et du monde du football démontrent à quel point il était apprécié, tant l'homme que le dirigeant.


Pourtant, Vichai Srivaddhanaprabha était discret. Ce père de quatre enfants avait laissé deux de ses fils occuper le devant de la scène, Aiyawatt en tant que vice-président de Leicester City, et Apichet en tant que directeur exécutif. Mais ses décisions concernant le club qu'il avait acheté en 2010, ainsi que ses succès, parlaient pour lui. 

En six ans, Vichai Srivaddhanaprabha a fait passer le club de l'ombre à la lumière. En effet, en 2016, le petit club des Midlands remporte le championnat anglais en défiant tous les pronostics. En début de saison, il était donné vainqueur à 5000 contre un par les bookmakers. Pour la première fois depuis sa création en 1884, Leicester, plutôt habitué à la deuxième division, décroche le graal.

Pas de vedettes hors de prix sur la pelouse

Tout en injectant des dizaines de millions de livres dans l’équipe et les infrastructures, Vichai Srivaddhanaprabha a fait le choix de privilégier le repérage de jeunes talents à l’achat de vedettes hors de prix. C’est ainsi que Leicester a recruté l’attaquant vedette Jamie Vardy, qui jouait en cinquième division, le Français N’Golo Kanté et l’Algérien Riyad Mahrez, qui jouaient en deuxième division française. La revente de ces deux derniers a assuré de grosses rentrées financières au club.


Surtout, contrairement à d'autres propriétaires étrangers de clubs anglais, Vichai Srivaddhanaprabha était très populaire auprès des supporters. Il faut dire qu’il se plaisait à les soigner. Pour célébrer ses 60 ans, en avril dernier avant un match contre Newcastle, ils s’étaient vu offrir une bière gratuite et des beignets. Aussi, le prix des abonnements a été gelé ces quatre dernières années. 


Vichai Srivaddhanaprabha investissait également en dehors du seul club et stade de la ville. Il a notamment fait un don de deux millions de livres sterling pour aider à construire un hôpital pour enfants.

Milliardaire grâce aux magasins de duty-free

A 60 ans, Vichai Srivaddhanaprabha a fait fortune dans les duty-free. Il a commencé avec un seul magasin, acquis en 1989 à Bangkok. Sa fortune est aujourd’hui estimée à plusieurs milliards de dollars. Son groupe King Power a touché le jackpot en 2006 quand il a remporté la concession pour les magasins de duty-free du nouvel aéroport international de Bangkok, Suvarnabhumi, qui voit passer chaque année des millions de voyageurs. 

Une personne importante qui a élevé le niveau du football thaïlandaisApichart Jitratkavee, un fan thaïlandais de Leicester

En Thaïlande, ce passionné de polo et ancien joueur accompli, côtoie la famille royale. Son nom de famille, qui signifie "Lumière de gloire en marche" lui a d’ailleurs été donné en 2013 par le roi de Thaïlande. Aujourd'hui, son pays est tout ébranlé par cet accident. Vichai Srivaddhanaprabha est "une personne importante qui a élevé le niveau du football thaïlandais", a déclaré à l'AFP Apichart Jitratkavee, fan de Leicester City, interrogé sur un terrain de football dans le centre de Bangkok. Un autre fan de foot, Nathavut Sirimontaporn, a estimé que le milliardaire thaïlandais "a apporté des choses au football thaïlandais", et en devenant président de Leicester City a fait "davantage connaître la Thaïlande".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter