92 morts dans le crash d'un avion militaire en Russie : ce que l'on sait

DirectLCI
DRAME – Un avion militaire russe transportant 92 personnes, dont des membres des chœurs de l’Armée Rouge, s’est abîmé en mer Noire ce dimanche. LCI fait le point sur les éléments de la tragédie.

La Russie toute entière a été secouée à son réveil en ce dimanche matin de Noël, à l’annonce du crash d’un avion militaire dans la mer Noire. 92 personnes se trouvaient à son bord, dont l’une des compagnies des chœurs de l’Armée Rouge. L’avion devait atterrir en Syrie. Vladimir Poutine a annoncé une journée de deuil national, prévue lundi.

Où l'avion s'est il écrasé ?

"La zone de la catastrophe a été déterminée", a indiqué le porte-parole de l’armée russe. Des débris de l’appareil ont été retrouvé dans la mer Noire, à 1,5 kilomètres de la côte et environ 70 mètres de profondeur.


Le Tupolev Tu-154 a disparu des écrans-radars à 5h27, soit deux minutes après son décollage de l’aéroport de Sotchi. La station balnéaire, mondialement connue pour l’organisation des Jeux olympiques d’hiver 2014, est située sur le littoral est de la mer Noire, près de la frontière géorgienne.

Qui se trouvait dans l'appareil ?

92 personnes se trouvaient à bord de l’appareil. 84 passagers et huit membres de l’équipage. Selon une liste publiée par le ministère de la Défense, 64 membres de l’Ensemble Alexandrov, l’une des deux troupes composant les chœurs de l’Armée Rouge, avaient pris place, accompagnés de huit militaires (dont le directeur de l’Ensemble Valéri Khalilov), neuf journalistes, deux hauts fonctionnaires civils et la responsable d’une association caritative très connue dans le pays.


L’avion devait atterrir sur la base aérienne de Hmeimim, près de la ville syrienne de Lattaquié, le long de la côte méditerranéenne. Les chœurs de l’Armée Rouge devaient chanter pour célébrer le Nouvel An avec les soldats russes déployés sur place depuis septembre 2015 en soutien au régime de Bachar al-Assad.

En vidéo

Crash en Russie: plus de 60 membres des choeurs de l'Armée Rouge à bord

La piste de l'accident privilégiée ?

Aucune hypothèse pouvant expliquer le crash n'est avancé par les autorités pour le moment. Le Tupolev Tu-154 affichait 6 689 heures de vol en 33 ans de service. Selon le ministère de la Défense, il avait été réparé pour la dernière fois en décembre 2014 et avait été révisé en septembre dernier. Une enquête criminelle a été ouverte pour déterminer si des manquements aux règles de sécurité aérienne sont à l’origine de l’accident. Dans le même temps, des sources non identifiées ont donné différentes explications aux agences de presse russes, allant d'une défaillance technique à une erreur de pilote, révèle l'AFP.


En 2010, un appareil de ce type transportant 96 personnes, dont le président polonais Lech Kaczynski, et de nombreux dirigeants du pays s’était écrasé dans l’ouest de la Russie, près de Smolensk, tuant tous les passagers. Des erreurs de pilotage et la responsabilité des contrôleurs aériens avaient été pointés pour expliquer l’accident.

En vidéo

Crash d'un avion militaire russe : Vladimir Poutine a ordonné l'ouverture d'une enquête

Y a-t-il une chance de trouver des survivants ?

Le porte-parole du ministère russe de la Défense est clair : "Il n’y a pas de signes de survivants". Les 92 passagers du Tu-154 auraient donc tous trouvé la mort dans ce crash. Cependant, plus de 3 000 personnes, 27 navires, 37 plongeurs, quatre hélicoptères et des drones sont sur place pour effectuer les recherches. Une centaine d’autres plongeurs devraient même arriver prochainement dans la zone de l’accident. Pour le moment, dix corps ont été retrouvés.

Une journée de deuil national

Le président Vladimir Poutine a déclaré une journée de deuil national en Russie pour lundi et prôné une "enquête soignée [...] pour déterminer les causes de la catastrophe". Des dizaines de personnes sont venues dimanche déposer des fleurs près de la salle de concert Aleksandrovski à Moscou, qui abritait les répétitions des choeurs de l'Armée Rouge.

En vidéo

Crash d'un avion militaire : jour de deuil national en Russie

En vidéo

Crash d'un avion militaire russe : Poutine décrète une journée de deuil nationale lundi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter