Crash d'un avion militaire russe : "Pas de signes de survivants"

DirectLCI
CRASH - Un avion militaire russe transportant 92 personnes s'est abîmé en mer Noire, tôt dimanche 25 décembre, alors qu'il se rendait en Syrie. Il n'y a "pas de signes de survivants", a indiqué l'armée en fin de matinée, qui a annoncé que plusieurs corps avaient déjà été repêchés

Un avion militaire russe, qui avait disparu des radars ce dimanche matin peu après son décollage, s'est crashé au-dessus de la mer Noire, tôt dimanche 25 décembre, a annoncé le mininstère de la Défense russe, cité par des agences locales. Après avoir disparu des radars, ses débris ont été retrouvés en mer Noire en début de matinée, a indiqué la même source. 


"Des fragments de l'avion Tu-154 du ministère russe de la Défense ont été retrouvés à 1,5 kilomètre du littoral de la ville de Sochi, à une profondeur de 50 à 70 mètres", a indiqué le ministère. Une dizaine de corps ont été retrouvés près des côtes de la ville balnéaire, où l'appareil s'était arrêté pour être ravitaillé en kérosène, mais l'armée a annoncé n'avoir perçu aucun "signes de survivants" en fin de matinée, malgré les 3000 personnes mobilisées pour l'occasion.

L'appareil transportait 92 personnes : huit membres d'équipage, des soldats russes et 60 membres de l'Ensemble Alexandrov, l'un des célèbres choeurs de l'Armée Rouge, qui se rendaient en Syrie pour participer aux fêtes du Nouvel an sur une base aérienne. Parmi les passagers figuraient également neuf journalistes et la célèbre humanitaire Elizavéta Glinka, a indiqué le ministère. L'avion avait décollé à 05h40 d'Adler, située au sud de la station balnéaire de Sotchi sur la mer Noire, pour un vol de routine à destination de la base aérienne russe de Hmeimim, près de Lattaquié, dans le nord-ouest de la Syrie, indique le ministère. 

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré aux agences russes que le président Vladimir Poutine avait été informé de la situation et qu'il était tenu au courant de l'évolution des recherches. Le leader russe a décrété une journée de deuil national, tandis qu'une enquête criminelle a été ouverte pour déterminer les circonstances de l'accident. Les condoléances à l'égard de la Russie sont venues dans la suite de la journée : Angela Merkel, l'allié syrien Bachar al-Assad, la Turquie ou encore l'Inde ont chacun présenté leurs hommages au peuple russe.

En vidéo

Crash en Russie: plus de 60 membres des choeurs de l'Armée Rouge à bord

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter