Crash du F-16 en Espagne : l'avion a eu une panne au décollage

CRASH - L'avion qui a provoqué un accident meurtrier sur une base espagnole lundi a eu une panne au décollage et l'équipage a tenté de s'éjecter, a annoncé jeudi le ministère français de la Défense.

Le ministère français de la Défense a fourni jeudi des précisions sur le crash d'un chasseur en Espagne qui a tué 11 personnes lundi sur la base de Los Llanos (sud-est de l'Espagne). Selon le ministère, "l'avion a eu une panne au décollage" et  "l'équipage a tenté de s'éjecter", rapporte l'AFP. "Selon des échanges entre les états majors français et espagnols, c'est l'hypothèse la plus crédible. L'enquête devra le confirmer", précise à metronews le ministère français de la Défense.

Parmi les victimes, neuf militaires français, en majorité basés à Nancy, ont péri alors qu'ils se trouvaient au niveau d'appareils français qui devaient décoller, quand un F-16 grec s'est écrasé sur eux. "Les avions étaient pleins de kérosène et il y avait beaucoup de monde autour", ce qui explique le bilan très élevé de l'accident, avait expliqué mardi une source proche du ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian. Victime manifestement d'une avarie, l'avion de chasse grec avait dévié de 90 degrés avant le crash.

Des enquêteurs français sur place

L'accident s'est produit en plein entraînement dans ce centre de formation de pilotes d'élite espagnole, où est mis en oeuvre le "Training Leadership Programme" de l'OTAN, l'une des formations les plus réputées et les plus exigeantes du monde", selon la Défense .

Une enquête est en cours pour déterminer les causes de cet accident. Une commission espagnole d'enquête sur les accidents d'aéronefs militaires devra notamment étudier les boîtes noires et analyser les conversations. Deux enquêteurs français du Bureau enquêtes accidents défense (BEAD Air) participent aux investigations sur place.

L'hommage national aux neuf soldats français qui ont péri dans le crash aura par ailleurs lieu mardi à 10h aux Invalides. Il sera présidé par François Hollande. Un autre hommage leur sera rendu lundi sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey (Meurthe-et-Moselle), dont la plupart des militaires décédés étaient originaires, en présence du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

EN SAVOIR +
>>
Crash d'un F-16 en Espagne : les détails
>> VIDEOS - Les images impressionnantes du drame

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : pour "passer Noël ensemble", Attal appelle à la "responsabilité collective"

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Pourquoi Emmanuel Macron se rend-il aux Émirats, au Qatar et en Arabie saoudite ?

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.