Cuba : des accouplements de grillons derrière les mystérieuses "attaques acoustiques" de diplomates ?

Cuba : des accouplements de grillons derrière les mystérieuses "attaques acoustiques" de diplomates ?

International
DirectLCI
EXPLICATION - En août 2017, une crise diplomatique éclatait entre les Etats-Unis et Cuba suite à de mystérieuses "attaques acoustiques" menées à l'encontre des employés de l'ambassade américaine à La Havane. Une étude scientifique avance qu'il s'agirait en fait du son de l'accouplement des grillons de la région.

C'est une affaire qui remonte à l'été 2017. Plus de vingt membres du personnel de l'ambassade américaine de Cuba se plaignaient d'être la cible "d'attaques acoustiques" aux lourdes répercussions sur leur santé. Migraines, nausées, lésions cérébrales et même perte définitive d'audition avaient notamment été décelés. Le gouvernement cubain avait ouvert une enquête sur ces "attaques à ultrason", mais les relations diplomatiques en avaient été lourdement impactées.

Un des enregistrements correspond au son de l'accouplement des grillons

Les autorités américaines affirment qu'au moins 24 personnes au sein de leur ambassade à La Havane ont souffert entre fin 2016 et août 2017 de lourds problèmes de santé. Pensant que ces maux avaient été causés par des appareils acoustiques perfectionnés, les Etats-Unis avaient retiré plus de la moitié de leur personnel diplomatique à Cuba, suspendu leurs activités consulaires à La Havane, et ordonné l'expulsion de 15 diplomates cubains du territoire américain.


En suspens depuis, cette affaire pourrait enfin connaître un dénouement pour le moins original. Deux biologistes se sont en effet penchés sur un enregistrement réalisé par un employé du gouvernement américain, envoyé à l'US Navy et diffusé ensuite par l'agence Associated Press. En le comparant à une base de données de l'université de Floride, ils ont conclu que ce bourdonnement censé faire partie de ces "attaques acoustiques"... correspondait au chant d'accouplement de grillons. 


"Bien que déroutants, les sons mystérieux à Cuba ne sont pas physiquement dangereux", avance l'étude d'Alexander Stubbs, doctorant à l'université de Berkeley en Californie, et de Fernando Montealegre-Zapata, enseignant en biologie sensorielle à l'université  de Lincoln, en Grande-Bretagne. Les scientifiques ont même pu identifier qu'il s'agissait du grillon à queue courte de De Geer, présent dans les Caraïbes et dont le rythme des battements d'ailes compte parmi les plus élevés de l'espèce. En termes "de durée, de fréquence de répétition des battements, du spectre de puissance, du taux de stabilité des battements et  d'oscillations par battement", le match est parfait. 

Cuba demande à Donald Trump des preuves concrètes

"La manipulation des soi-disant incidents de santé des diplomates américains continue", a affirmé mardi soir le ministre des Affaires étrangères cubain, Bruno Rodriguez, en réagissant sur la nouvelle à la télévision d'Etat. Il a ajouté que si le gouvernement de Donald Trump "possède une seule preuve, un seul argument qui lui permette d'affirmer qu'il s'agit (...) d'un fait délibéré de quelconque nature, qu'il présente des preuves", a ajouté M. Rodriguez, soutenant qu'il s'agit d'un "prétexte pour affecter encore plus les relations bilatérales".


Plusieurs éléments poussent quand même à prendre cette nouvelle avec des pincettes. L'étude, rendue publique la semaine dernière, n'a été ni publiée dans une revue scientifique, ni évaluée ou confirmée par d'autres scientifiques pour le moment. Par ailleurs, les chercheurs ne s'intéressaient pas directement à la cause des problèmes de santé des diplomates et n'excluent donc pas l'éventualité d'attaques acoustiques.


Les auteurs de l'étude font néanmoins le parallèle avec le mystère de la "pluie jaune" lors de la Guerre froide. Les Etats-Unis avaient accusé en 1981 l'Union soviétique de mener des attaques chimiques en Asie du Sud-Est : les chercheurs avaient conclu que c'étaient en fait des excréments d'abeilles.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter