Cuba : Fidel Castro Diaz-Balart, fils aîné de Fidel Castro, s'est suicidé

International
DirectLCI
DISPARITION - Le fils aîné de Fidel Castro, Fidel Castro Diaz-Balart, s'est suicidé ce jeudi l'âge de 68 ans. Il souffrait depuis plusieurs mois de dépression.

Fidel Castro Diaz-Balart, fils aîné de  l'ex-président Fidel Castro Ruz, s'est suicidé ce jeudi à l'âge de 68 ans, a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi la presse officielle cubaine.


"Le docteur en sciences Fidel Castro Diaz-Balart, qui était suivi depuis  plusieurs mois par un groupe de médecins en raison d'un état profondément  dépressif, a mis fin à ses jours aujourd'hui premier février dans la matinée",  a annoncé le quotidien officiel Granma. Avant sa disparition, "il avait initialement requis une hospitalisation et  par la suite, il s'était maintenu en traitement ambulatoire durant sa réintégration sociale", peut-on encore lire.

Envoyé par son père en URSS pour étudier la physique nucléaire

Connu dans tout Cuba sous le diminutif de "Fidelito", l'aîné des enfants du  fondateur de la révolution cubaine était né du premier mariage de Fidel Castro avec Mirtha Diaz-Balart, fille d'un homme politique cubain des années 1940.  Après le divorce du couple en 1955, la bataille pour la garde de l'enfant, remportée par Fidel Castro, donna lieu à une véritable saga riche en rebondissements.

Sa mère avait dû s'exiler après la victoire de la révolution cubaine en  1959. La famille Diaz-Balart est aujourd'hui encore un des piliers de l'exil  anti-castriste basé à Miami, en Floride. Né le 1er septembre 1949, "Fidelito" fut envoyé par son père en Union  soviétique pour y étudier la physique nucléaire, un domaine dans lequel il a occupé de hautes responsabilités de 1983 à 1992, avant d'être nommé  vice-président de l'Académie des sciences de Cuba, poste qu'il a occupé jusqu'à son décès.

En vidéo

Fidel Castro fête ses 90 ans : une apparition publique pour l’ancien maître de Cuba

Docteur cubain en physique nucléaire et réacteurs nucléaires, conseiller scientifique du Conseil d’Etat et vice-président de l’Académie des sciences de Cuba, Fidel Castro Diaz-Balart s'était vu remettre la médaille de commémoration à l'occasion de la Journée mondiale des sciences organisée au Louvre, à Paris, le 27 septembre 2016. Le site de l'ambassade de la France a Cuba indique que cette distinction récompensait l’ensemble de sa carrière scientifique. Enfin, le scientifique cubain avait à cette occasion signé le manifeste "Science et confiance".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter