D-Day : Macron profite de la cérémonie pour exhorter Trump à "ne jamais cesser de faire vivre l'alliance des peuples libres"

D-Day : Macron profite de la cérémonie pour exhorter Trump à "ne jamais cesser de faire vivre l'alliance des peuples libres"

DIPLOMATIE - Le président français Emmanuel Macron a plaidé jeudi dans son discours commémorant le débarquement du 6 juin 1944, en présence du président américain Donald Trump, hostile au multilatéralisme, à "ne jamais cesser de faire vivre l'alliance des peuples libres".

Le président français Emmanuel Macron a plaidé jeudi dans son discours commémorant le débarquement du 6 juin 1944, en présence du président américain Donald Trump, hostile au multilatéralisme, à "ne jamais cesser de faire vivre l'alliance des peuples libres".

"Nous ne devons jamais cesser de faire vivre l'alliance des peuples libres", a-t-il dit, citant ensuite comme exemples de cette alliance l'Organisation des Nations unies, l'Otan et l'Union européenne, autant d'institutions que Donald Trump critique régulièrement.

Toute l'info sur

75 ans du D-DAY

Il faut retrouver le sel, saisir à nouveau les raisons de cet engagement"- Emmanuel Macron

Il faut "retrouver le sel, saisir à nouveau les raisons de cet engagement", a déclaré le président français, qui se pose régulièrement en héraut du multilatéralisme. Donald Trump est au contraire partisan d'une approche contractuelle et bilatérale des relations internationales, fait peu de cas de ces institutions nées dans la foulée de la capitulation nazie et chamboule l'ordre international en place.

Lire aussi

"L'Amérique n'est jamais aussi grande que lorsqu'elle se montre fidèle aux valeurs universelles que défendaient ses pères fondateurs, lorsqu'il y a près de deux siècles et demi la France vint soutenir son indépendance", a ajouté le président français lors de cette cérémonie solennelle, en présence de vétérans qu'il a décorés de l'ordre de la légion d'honneur.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

La mobilisation des généralistes a-t-elle permis de faire décoller les vaccinations AstraZeneca ?

Lire et commenter