"D'un coup, plus aucune voiture" : des témoins racontent l'effondrement du viaduc de Gênes

ITALIE - Contactée par LCI, Francesca, une habitante de Gênes, où un viaduc autoroutier s'est effondré mardi en fin de matinée, nous explique que cet axe, très emprunté, reliait l'Est et l'Ouest de la ville. Un témoin, interrogé par les chaînes de télévision italiennes, était à une dizaine de mètres de l'endroit où le pont s'est effondré.

"J'ai vu le pont s’écrouler derrière moi, et puis d'un coup, plus aucune voiture". Corrado, un témoin contacté par la chaîne italienne Rai Italia, était sur le pont Morandi lorsque celui-ci s'est effondré. C'est en fin de matinée mardi 14 août que ce viaduc s'est fendu, tandis qu'un orage touchait la ville. Plusieurs dizaines de mètres de pont se sont écroulés. Alors que des véhicules se trouvaient sur le pont à ce moment-là, ils ont été entraînés dans le vide, laissant craindre un lourd bilan . 


Corrado Cusano venait de dépasser le point de fracture lorsque l'incident est survenu. "J'étais pris dans les embouteillages, j'attendais dans une file, longue, lorsque j'ai vu le pont s'écrouler derrière", raconte-t-il pour la chaîne italienne. Encore 

remué, il explique qu'il parcourt ce viaduc tous les jours, pour son travail. "Je ne sais pas comment expliquer qu’un bout aussi grand de la ville soit tombé", ajoute-t-il. Alors en compagnie d'un collègue de travail, il rentrait chez lui. Pour lui, "personne ne s’y attendait, c’est un choc incroyable".

En vidéo

Effondrement d'un viaduc à Gênes : le témoignage d'un Français qui était à 100m de la zone du sinistre

"Pendant une dizaine de minutes, nous laissons passer des policiers, on ne sait pas ce qui se passe". Matthieu, un Français contacté par nos confrères d'Europe 1 était lui aussi sur place. Coincé dans le tunnel de l'autoroute A 10, à une centaine de mètres de l'endroit où le pont Morandi s'est effondré.


"On laisse passer des pompiers et des ambulances. Il y a alors des premières rumeurs, les gens commencent à paniquer, ça klaxonne dans le tunnel. C’est là que l’on commence à voir des images et à comprendre que le pont s’est effondré à 100 mètres, juste devant nous. C’est la panique ! Mais nous, on a eu de la chance", explique le jeune homme. 

"C’est un viaduc qui relie les deux quartiers de la ville, la partie Est et la partie Ouest", explique Francesca, une habitante de Gênes contactée par LCI à la suite de l'effondrement du viaduc. "Beaucoup de gens l’empruntent pour aller travailler car il permet de rejoindre la zone industrielle". "C'est aussi la route que l'on emprunte pour se rendre à l’aéroport." 


"Nous connaissons ce viaduc depuis toujours, il a été construit en 1967. Nous l’appelons le pont de Brooklyn" en raison de sa ressemblance avec le pont new-yorkais, a expliqué Francesca. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Effondrement d'un viaduc à Gênes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter