Daech affirme dans une vidéo avoir brûlé vif l'otage jordanien

Daech affirme dans une vidéo avoir brûlé vif l'otage jordanien

DirectLCI
TERRORISME - Le groupe islamiste a diffusé ce mardi une vidéo d'un homme en train d'être brulé vif dans une cage, affirmant qu'il s'agit du pilote jordanien capturé après le crash de son F-16 en Syrie le 24 décembre.

Ils décapitaient, désormais ils brûlent vif. Le groupe terroriste islamiste Daech ( qui se fait nommer "Etat islamique" ) a diffusé ce mardi une vidéo montrant un homme brulé vif dans une cage. L'organisation affirme qu'il s'agit du pilote jordanien Maaz al-Kassasbeh, capturé le 24 décembre après le crash de son F-16 en Syrie.

L'horreur absolue, mise en scène avec soin

Les images sont insoutenables. Elles montrent un homme, vêtu de la tenue orange devenue celle des prisonniers de Daech, se tenir debout dans une cage métallique. Au début de la vidéo, on reconnaît en effet Maaz al-Kassasbeh. Un liquide inflammable trace un chemin vers sa cage, dans laquelle il a également été versé suivant le tracé d'une croix, au milieu de laquelle l'homme se trouve. Une fois le liquide enflammé, le feu s'avance vers le malheureux et le transforme en torche humaine. L'horreur absolue, mise en scène avec soin...

Le pilote jordanien menait un raid sur des positions de Daech dans le cadre de la coalition internationale anti-jihadistes lorsqu'il a été capturé. Il y a une semaine, l’Etat islamique avait promis de l'exécuter - ainsi que le Japonais Kenji Goto, dont la mort a été annoncée samedi - si la djihadiste irakienne Sajida al-Rishawi n'était pas libérée dans les 24 heures. Le gouvernement jordanien a alors affirmé qu'il était prêt à faire cet échange, mais exigeait auparavant une preuve que son pilote était vivant. Maaz al-Kassasbeh avait-il déjà été assassiné ? Impossible de dire quand la vidéo de son exécution a été tournée ; la télévision officielle jordanienne affirme que c'était il y a un mois.

La djihadiste irakienne va être exécutée

Peu après qu'Amman eut menacé Daech d'une riposte "terrible" à l'exécution de son pilote, un responsable de la sécurité jordanien a annoncé mardi soir que la djihadiste irakienne Sajida al-Rishawi serait exécutée dès le lendemain matin. Elle avait été condamnée à mort pour sa participation à des attentats meurtriers en 2005 dans la capitale jordanienne. En Occident, François Hollande a condamné un "assassinat barbare", rejoignant la rhétorique de Barack Obama qui a déclaré que "si cette vidéo est authentique, il s'agit d'une nouvelle indication de la cruauté et de la barbarie de cette organisation".

EN SAVOIR +
>>
Qui est Sajida al-Rishawi, la djihadiste dont Daech demande la libération ?
>> Daech : la Jordanie prête à libérer Sajida al-Rishawi contre son otage

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter