Daech : l'étrange mise en vente du cadavre de James Foley

International

MOYEN-ORIENT - Le groupe djihadiste veut vendre pour 1 million de dollars le corps de l'otage américain James Foley, assassiné en août, selon le site BuzzFeed. Pour Olivier Hanne, spécialiste de l'islam, "cela ne ressemble pas aux méthodes des responsables de Daech".

Même les cadavres ont apparemment un prix pour Daech. Après avoir assassiné le journaliste américain James Foley an août, le groupe djihadiste basé en Syrie et en Irak tente désormais de vendre son cadavre au plus offrant, rapporte BuzzFeed (version US) jeudi.

EN SAVOIR + >> L'insoutenable vidéo de la décapitation de James Foley

Le site d'information se base sur les témoignages de trois intermédiaires en lien direct ou indirect avec Daech. L'un d'eux se décrit comme un ancien rebelle syrien, un autre comme un homme d'affaire. D'après eux, l'organisation islamiste réclame près d'un million de dollars (807 000 euros) pour le corps décapité de Foley, qu'elle prévoit de livrer via la frontière turque. L'article n'exclut pas que d'autres dépouilles puissent être elles aussi sur le marché.

Opposé à la tradition

"C'est plutôt surprenant si c'est avéré. La réglementation islamique est extrêmement stricte concernant les cadavres : il faut les respecter. On peut envisager de les enterrer ou de les brûler, mais de là à les vendre...", s'étonne Olivier Hanne, spécialiste de l'islam et auteur d'un livre sur Daech, joint par metronews. C'est d'autant plus étonnant que James Foley se serait converti à l'islam peu après sa capture .

Pour Olivier Hanne, "cela ne ressemble pas vraiment aux méthodes des têtes pensantes de Daech. Ils ne sont pas à un million de dollars près". Plus crédible, selon lui, est l'hypothèse que James Folay ait été exécuté par un petit groupe armé ayant prêté allégeance à Daech, qui essaierait aujourd'hui de négocier le corps pour remplir ses caisses. "Mais un tel groupe serait davantage porté sur le banditisme que sur la tradition islamique", poursuit le chercheur.

Conservation

La question de la conservation de la dépouille se pose également car "on ne la conserve pas dans la tradition musulmane", d'après Olivier Hanne : "Au bout de 48 heures, elle doit être enterrée. Ce que le groupe qui essaie de la vendre n'a sans doute pas fait". A Raqqa ou à Mossoul, des grandes villes passées sous le contrôle de Daech, l'organisation devrait en principe disposer de chambres froides. Et c'est dans l'une d'elle que devrait se trouver le corps sans vie de James Foley.

EN SAVOIR + >> Vampires de la guerre d'Algérie : "Des Européens ont bien été vidés de leur sang"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter