Pourquoi la France intervient-elle en Irak ?

24H EN QUESTIONS - Alors que la bataille de Mossoul en Irak fait rage, le géopolitologue Frédéric Encel explique pourquoi la France est présente parmi les forces d'intervention afin de reprendre la ville investie par Daech.

Depuis quelques jours, la bataille de Mossoul fait rage. Deuxième plus grande ville d'Irak après Bagdad, les enjeux sont importants. Pour faire tomber Daech, qui a investi la ville et en a fait son principal bastion, les forces de l'armée irakienne, les peshmergas mais aussi des forces de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique qui regroupe une soixantaine de pays ont été déployés. La France, qui en fait partie, joue un rôle très particulier dans la guerre contre le djihadisme, comme l'explique Frédéric Encel.


Pour le géopolitologue, le pays a en tant que puissance internationale un intérêt à agir sur la scène internationale et plus précisément en Irak et en Syrie. "Nous sommes détenteur de l'un des cinq sièges permanent du Conseil de sécurité (de l'ONU), (...) nous avons historiquement des choses à faire au Liban, en Syrie et dans une moindre mesure en Irak", explique le spécialiste. 

Nous sommes devant les Américains en termes de détermination à régler les conflits sur placeFrédéric Encel, géopolitologue

En plus de disposer de forces armées importantes sur le plan militaire et humain, la France est déterminée à intervenir. "La détermination française au Proche et Moyen-Orient jusqu'au Sahel de façon générale est aujourd'hui objectivement unique, ajoute Frédéric Encel. Nous sommes devant les Américains en termes de détermination à tenter de régler les questions sur place."


Une volonté qui, selon le géopolitologue, permettrait même à la France d'être "en tête de la coalition internationale contre le djihadisme où qu'il se trouve du Mali à l'Irak", et même "devant les Américains".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La bataille de Mossoul

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter