Daesh brûle des instruments de musique "non-islamiques"

Daesh brûle des instruments de musique "non-islamiques"

International
DirectLCI
TERRORISME – L'Etat islamique a publié mercredi des photos montrant des djihadistes brûler des instruments de musique jugés "non-islamiques".

Daesh s’en prend aussi aux instruments de musique. Mercredi, l’organisation terroriste de l’Etat islamique a diffusé une série de photos montrant des djihadistes brûler des instruments, jugés “non-islamiques”. Des images qui s’inscrivent dans la propagande menée par Daesh destinée à montrer sa toute-puissance et à attirer les candidats au djihad, publiées quelques jours après la diffusion des vidéos montrant la décapitation de 21 coptes égyptiens .

A LIRE AUSSI >>  L'Etat islamique aurait brûlé vifs 45 otages irakiens

Les instruments (principalement des tambours, mais des saxophones sont également visibles) auraient été confisqués par la police religieuse avant d’être détruits dans l’est de la Libye, détaille le Daily Mail . Une région réputée pour être un foyer djihadiste important souligne iTélé .

Avant de brûler ces instruments de musique qui, selon Daesh, sont contraires à la loi islamique, l’organisation terroriste avait été accusée, au début du mois de février, d’autodafé à Mossoul, en Irak. Les combattants de l'Etat islamique auraient détruit quelque 2.000 ouvrages de la bibliothèque centrale de la ville rapportait à l’époque Associated Press (AP).

EN SAVOIR + >>  Daesh publie l'interview d’une femme présentée comme Hayat Boumeddiene

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter