"J'avais tort" : dans la tourmente pour des propos machistes, Trump s'excuse dans une vidéo

EXCUSES - Critiqué jusque dans son propre camp pour des propos machistes qu'il aurait tenus en 2005, Donald Trump s'est excusé dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux dans la nuit de vendredi à samedi.

Vivement critiqué, y compris par son propre camp, pour des propos machistes tenus en 2005 et révélés dans une vidéo diffusée par le Washington Post vendredi, Donald Trump a publié samedi une vidéo sur Facebook dans laquelle il présente ses excuses.

"Je n'ai jamais dit que j'étais une personne parfaite", a déclaré le candidat républicain dans la course à la Maison-Blanche, avant d'ajouter : "Ceux qui me connaissent savent que ces paroles ne reflètent pas qui je suis. Je l'ai dit : j'avais tort et je m'excuse".

Quand on est une star, elles nous laissent faireDonald Trump

En 2005, à l'époque de la fameuse vidéo, qui fait partie de chutes d'images filmées par NBC pour une émission, Donald Trump est un homme d'affaires et une vedette de télévision à la réputation de coureur de jupons, accusé mais jamais condamné pour harcèlement sexuel. Dans la vidéo, il est enregistré à son insu en train de décrire sa façon d'approcher les femmes qui l'attirent. "Quand on est une star, elles nous laissent faire. On fait tout ce qu'on veut", dit Donald Trump. Un pouvoir qui inclut la possibilité d'"attraper" les femmes par le sexe, dit-il en employant un terme beaucoup plus cru.

Mais Donald Trump ne s'est pas contenté de présenter ses excuses. Contraint à adopter une posture défensive, il a également riposté en évoquant les frasques passées du mari de la candidate démocrate et ex-président des États-Unis, Bill Clinton. "J'ai dit des choses bêtes mais il existe une grande différence entre les mots et les actes d'autres gens. Bill Clinton a réellement maltraité des femmes, et Hillary a harcelé, attaqué, humilié et intimidé ses victimes. Nous en parlerons dans les prochains jours", a promis Donald Trump.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter