DATAS - Pays, âge moyen, sexe... : qui sont les lauréats du prix Nobel de la paix depuis 1901 ?

International

DÉCRYPTAGE - Le Nobel de la paix a été attribué ce vendredi à l'actuel Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed. LCI vous livre quelques données intéressantes pour vous faire une idée du profil-type des personnalités qui ont reçu cette distinction depuis 1901.

La grand-messe des Nobel se tient cette année jusqu'au 14 octobre. Cette distinction vient récompenser des "personnes ayant apporté le plus grand bénéfice à l’humanité" à travers leurs découvertes scientifiques, leur engagement ou encore leur talent littéraire.

Ce vendredi, le Nobel de la paix 2019 a été attribué à l'actuel Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed. Cela porte au total le nombre de lauréats dans cette catégorie à 108 personnes (+24 organisations). En s'appuyant sur la gigantesque quantité de données disponibles sur le site internet de l'Académie des Nobel, LCI a dressé un portrait-robot dont voici un petit aperçu.

Tout d’abord, intéressons-nous à la nationalité des lauréats. Comme le montre le graphique ci-dessus, les Etats-Unis sont en tête des pays possédant le plus grand nombre de succès au Nobel de la paix. Sur la deuxième marche du podium, loin derrière les Etats-Unis (22 lauréats), vient le Royaume-Uni (12), suivi de la France (11). Le premier Nobel de la Paix fut tricolore. Frédéric Passy, fondateur de la Ligue permanente de la paix et de la Société française pour l’arbitrage entre les nations, a reçu le prix en 1901 avec le Suisse Henri Dunant, fondateur du Comité international de la Croix-Rouge.

*Il n'existe pas de classement officiel des prix Nobel par pays, comme nous l'a indiqué l'Académie des Nobel, puisqu'"il est difficile d'établir un palmarès du fait qu'il faudrait à la fois tenir compte du lieu de naissance, de la citoyenneté du lauréat, ainsi que de l'institution scientifique dans laquelle il effectuait ses recherches". Pour établir ce classement, nous avons pris le parti de comptabiliser un lauréat dans son pays d'origine et dans celui pour lequel il a effectué ses travaux.

Autre constat qui saute aux yeux en scrutant la liste des lauréats, la sous-représentation des femmes. Au sein de cette catégorie comme dans les autres, d'ailleurs ! Elles ne sont en effet que 17, face à un contingent de 91 hommes (et donc de 24 organisations) ! La première lauréate est la pacifiste autrichienne Bertha von Suttner, qui a reçu le prix en 1905. Elle fut notamment la vice-présidente du Bureau international de la paix de sa création en 1882 jusqu’à sa mort, à peine une semaine avant l’attentat de Sarajevo, en 1914. A noter qu’elle fut un temps la secrétaire d'Alfred Nobel en 1876 quand celui-ci résida à Paris.

La grande majorité des Nobel sont des hommes. Mais quel âge en moyenne ont-ils au moment où ils reçoivent leur prix ? 59 ans toutes catégories comprises, nous dit l’Académie royale des sciences de Suède sur son site internet. Rien de bien surprenant. D'autant plus que cette distinction vient le plus souvent récompenser une carrière plus qu'une découverte. Il est toutefois très variable en fonction des domaines : les physiciens, en particulier, ainsi que les chimistes, puis les médecins, sont plus jeunes, tandis que femmes et hommes de lettres, ainsi les lauréats au prix Nobel de la paix sont généralement plus âgés. 

Cependant, une fois n'est pas coutume, la plus jeune personnalité primée pour la paix est la militante pakistanaise Malala Yousafzai, âgée de 17 ans lorsqu'elle a reçu son prix en 2014, "pour son combat pour les droits des femmes". C'est aussi la plus jeune lauréate de toute l'histoire des Nobel. Le physicien britannique Joseph Rotblat, le doyen dans cette catégorie, était, quant à lui, âgé de 87 ans lorsqu'il a été récompensé en 1995 (avec le mouvement antinucléaire Pugwash, qu'il a cofondé en 1957), pour son combat contre les armes nucléaires.

Lire aussi

L'anecdote pour briller à la machine à café

Notons enfin, pour l'anecdote, que l’homme politique vietnamien Le Duc Tho, récipiendaire conjointement en 1973 avec le ministre américain des Affaires étrangères Henry Kissinger, est la seule personne à avoir décliné cette distinction.

Lire et commenter