Déclaré mort, un Américain ressuscite aux pompes funèbres

Déclaré mort, un Américain ressuscite aux pompes funèbres

RESURRECTION - Un septuagénaire du Mississippi avait été déclaré mort mercredi avant d'être envoyé à la morgue. Il s'est réveillé le lendemain dans sa housse mortuaire, peu avant son embaumement.

Ce n'est pas le mauvais scénario d'un film d'angoisse, ni le pire cauchemar que votre rédacteur vous aurait conté. Non, c'est l'histoire bien réelle de Walter Williams, un Américain originaire du Mississippi âgé de 78 ans. Mercredi, vers 21 heures, son médecin le déclare mort, sans pouls, suite à un arrêt cardiaque. A minuit et demi, rapporte le site d'informations BBC News , sa famille contacte l'hôpital pour annoncer sa mort et le transporter aux pompes funèbres.

La faute au pacemaker ?

Sauf que Walter Williams n'est pas vraiment décédé : jeudi, alors que les médecins légistes l'ont placé dans une housse mortuaire en vue de son embaumement, le (mal)chanceux s'est soudain réveillé de son trépas et a commencé à se débattre pour se libérer de son morbide étui. Une grande première, et une grande frayeur, pour l'entrepreneur en charge de ces pompes funèbres, Byron Porter, qui a confié n'avoir jamais assisté à un tel miracle.

Comment une telle résurrection est-elle possible ? Selon le médecin légiste qui a constaté son décès, le pacemaker que portait le survivant est tombé en panne et s'est tout simplement remis en marche quelques heures plus tard. Surprenante explication, quand on sait qu'une mort cérébrale , irrémédiable pour sa part, doit a priori être constatée avant de prononcer la terrible sentence.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Jean Castex et Olivier Véran donneront une conférence de presse à 19h

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.