Amazon envisage "une reprise progressive" dans ses entrepôts en France le 19 mai

Amazon envisage "une reprise progressive" dans ses entrepôts en France le 19 mai
International

ECONOMIE - L'entreprise Amazon a annoncé la prochaine réouverture de ses six entrepôts sur le territoire français, suite à un accord avec les syndicats sur les modalités de la reprise, qui sera "progressive".

Côté entreprise aussi, le déconfinement sonne l'heure de la rentrée. La direction du géant Amazon a expliqué "travailler à une réouverture progressive" des entrepôts français, "à partir du 19 mai". Une annonce qui fait suite à celle des syndicats, faisant état d'un accord "sur les conditions de reprise de l'activité".

Le nombre de salariés appelés sera décidé ce lundi

Bien que le géant américain a largement profité du confinement pour faire fleurir son chiffre d'affaire, les six entrepôts d'Amazon en France gardent portes closes depuis le 16 avril. Cette décision avait été imposée par un jugement, après l'inquiétude des représentants du personnel sur les risques encourus avec l'épidémie. Après être allé en appel pour continuer son activité en France, Amazon avait non seulement dû fermer, s'était vu refuser le chômage partiel par l'Etat, et avait en plus été contraint de suspendre la livraison des produits non indispensables durant le confinement.

Pour éviter toute propagation du virus à la réouverture, "la reprise sera progressive et se fera sur le principe du volontariat, avec des mesures incitatives", assure les organisations syndicales CFDT, CGT, FO et SUD dans un communiqué commun. Les modalités précises de cette reprise, notamment le nombre de salariés appelés à travailler dans les entrepôts doit être finalisée ce lundi, lors de réunions CSE (comités sociaux et économiques), selon Sud, le premier syndicat chez Amazon. 

Toute l'info sur

Les grands défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Pour la CFDT, "l'évolution positive de cette négociation est une étape importante dans l'adaptation de cette entreprise à notre pays, à ses règles et aux exigences de la CFDT pour un monde du travail vivable et digne". Laurent Degousée, de Sud Commerce, a lui salué une "victoire pour les 11.000 salariés d'Amazon", estimant que le respect des mesures imposées par les syndicats doit permettre "de les mettre à l'abri du virus".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent