La France va imposer une quarantaine aux personnes en provenance d'Espagne

La France va imposer une quarantaine aux personnes en provenance d'Espagne
International

VOYAGE - En réponse aux mesures de quarantaine voulues par l'Espagne pour les étrangers entrant sur son territoire, la France a décidé d'imposer à son tour une "quatorzaine" aux voyageurs espagnols à leur arrivée dans notre pays.

Les week-ends à Barcelone ne sont pas pour tout de suite. La France compte imposer une "quatorzaine" aux voyageurs espagnols, a indiqué jeudi 14 mai l'Elysée. Une décision en réponse aux mesures de quarantaine instaurées de l'autre côté des Pyrénées pour toute personne venant de l'étranger. Aucune date n'a cependant été précisée pour l'instant.

"La France imposera cette mesure de quatorzaine à partir du moment où l'Espagne le fera, sur un principe de réciprocité", a justifié la présidence. Si cette mesure est mise en place, elle ne concernera cependant pas les travailleurs frontaliers, "ni plusieurs autres cas de déplacements entre les deux pays", a expliqué l'Elysée. Le cabinet a ajouté que cette restriction n'est "pas le souhait" de la France et que des négociations sont actuellement en cours avec le gouvernement espagnol.

L'Espagne vient, comme la France, d'entamer un déconfinement progressif. Afin d'éviter l'importation de nouveaux cas de coronavirus, le pays a annoncé ce mardi les entrées sur son territoire seront limitées et qu'une quarantaine de dix jours seraient imposées aux voyageurs arrivant de l'étranger.

Toute l'info sur

Les grands défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Une prudence qui s'inscrit dans la réouverture modérée des frontières en Europe. Certains déplacements font encore l'objet de restrictions, mais "l'objectif est de rouvrir les frontières", a assuré l'Elysée. Les Etats se réuniront le 15 juin pour décider d'une vision commune sur les voyages au sein de l'espace Schengen, de l'Union européenne et vers le Royaume-Uni. Une vision qui reposera principalement sur la situation sanitaire de chaque pays dans les prochaines semaines.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent