Les restaurants fermés après le déconfinement du 11 mai : quelle stratégie chez nos voisins européens ?

Les restaurants fermés après le déconfinement du 11 mai : quelle stratégie chez nos voisins européens ?

EUROPE - Alors que les écoles devraient progressivement rouvrir leurs portes à partir du 11 mai, les bars, hôtels et restaurants resteront fermés jusqu'à nouvel ordre en France. Est-ce également le cas en Espagne, Italie, en Allemagne ou encore en Autriche, où le déconfinement est en cours ou sur le point d'être lancé ?

Lundi soir, lors de son allocution aux Français, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé le prolongement du confinement jusqu'à la date du 11 mai 2020. A compter de cette date, si l'épidémie de Covid-19 en France régresse, la vie "normale" pourra reprendre progressivement pour une partie des Français, les plus "vulnérables" devant rester confinés, même après le 11 mai. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Du côté des établissements accueillant du public, la consigne est, elle aussi, évolutive. Si les écoles, crèches et lycées vont rouvrir leurs portes petit à petit, à l'instar des entreprises qui pourront offrir à leurs employés les bonnes conditions de travail, le secteur de la restauration est à l'arrêt jusqu'à nouvel ordre. Qu'en est-il chez nos voisins européens ?

Lire aussi

Une reprise mi-mai en Autriche ?

En Autriche, où l'épidémie de Covid-19 a contaminé 14 106 personnes et fait 384 décès, si le déconfinement est en marche, avec la réouverture de l'ensemble des petits commerces ce mardi, les bars, hôtels et restaurants restent fermés jusqu'à mi-mai, au même titre que les écoles. Une décision finale sur la réouverture des restaurants sera prise à la fin du mois d'avril. Déjà requis dans les supermarchés et les pharmacies, le port du masque sera obligatoire dans les transports publics et les supermarchés.

Lire aussi

Portes closes en Italie et en Espagne

Du côté italien, où 159 516 cas ont été recensés, dont 20 465 décès, le début du déconfinement est prévu le 4 mai prochain, une semaine avant la France. Néanmoins, les bars, restaurants et coiffeurs vont garder porte close jusqu'à nouvel ordre, quand les magasins pour bébés, certaines industries et les librairies ont pu rouvrir ce mardi, lors de la première étape de ce déconfinement progressif. Un processus qui aura des consignes très strictes, à savoir une distance d'un mètre entre chaque personne, un client à la fois autorisé dans les boutiques, aucune personne debout dans les transports en commun et le port obligatoire des masques.

En Espagne, où 170 099 personnes ont été contaminées, pour 17 756 décès, les magasins, bars et restaurants, hôtels, écoles, universités ainsi que les activités culturelles, fermés depuis la mi-mars, ne devraient pas rouvrir avant de longues semaines, à l'instar de la France et de l'Italie. En revanche, une étape a été franchie cette semaine avec la reprise partielle du travail, notamment dans le secteur de l'industrie et de la construction. Environ un million d'employés seraient concernés par cette reprise d'activité professionnelle.

En vidéo

Confinement : les cafés, les restaurants et les cinémas resteront fermés pour le moment

Une réouverture prochaine en Allemagne ?

Parmi les pays européens les moins touchés par l'épidémie avec 3 194 décès sur 130 072 personnes contaminées, l'Allemagne se prépare au déconfinement, avec une reprise progressive des différentes activités. Ainsi,  l'Académie nationale des Sciences Leopoldina a prôné un retour "par étapes", avec notamment une réouverture "aussi vite que possible" des établissements scolaires, alors que les crèches devront rester fermées. 

Concernant les magasins et les restaurants, ils pourraient, toujours selon les préconisations de l'Académie Leopoldina, rouvrir leurs portes très prochainement, au même titre que les administrations, dès lors que les "gestes barrières" sont respectés. Mercredi 15 avril, la chancelière Angela Merkel décidera, sur la base de ces conseils et en compagnie des chefs des 16 "Lands", des mesures à prendre concernant ce futur déconfinement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Face au risque d'un confinement national, "il y a encore de l'espoir", estime Jérôme Salomon

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 cas ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

"C’est les mêmes gars" : avec Tom Ross, Florent Pagny a trouvé son double dans "The Voice"

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Lire et commenter