Depuis mai, l'offensive éclair des talibans pour reconquérir l'Afghanistan

Des combattants talibans dans un véhicule de l'armée nationale afghane (ANA) dans une rue de Kandahar le 13 août 2021.

CHRONOLOGIE - Depuis l'annonce du retrait des troupes américaines et de l'OTAN le 1er mai, les talibans ont mené une offensive éclair sur l'Afghanistan qui leur a permis en quatre mois de contrôler la majeure partie du territoire et d'encercler Kaboul.

Les talibans se sont emparés ce dimanche matin de la ville de Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan et encerclent désormais la capitale Kaboul. Depuis quelques mois, ils enchaînent les conquêtes dans tout le pays sans grande résistance.

Tout débute le 1er mai, date de l'annonce du retrait progressif des 9 500 militaires de l'OTAN, dont 2 500 militaires américains. Immédiatement, les combats commencent entre l'armée afghane et les talibans. Ces derniers contrôlent très vite la zone méridionale du Helmand et le district de Burka, dans la province de Baghlan dans le nord du pays. 

Toute l'info sur

L'Afghanistan aux mains des talibans

Le départ de la base militaire de Bagram : point de bascule de la prise du pays par les talibans

Début juin, les talibans s'emparent de deux districts dans la province de Wardak, près de Kaboul, avant de conquérir deux autres districts dans la province-clef de Ghazni.

Le 22 juin, les rebelles s'emparent du poste-frontière de Shir Khan Bandar au Nord, principal accès vers le Tadjikistan. Ils maîtrisent les autres voies de passage vers le Tadjikistan, ainsi que des districts conduisant à Kunduz, capitale de la province du même nom.

Le 2 juillet marque une nouvelle clé dans l'avancée des talibans. Après quasiment 20 ans de présence ininterrompue, les troupes américaines et de l'Otan restituent à l'armée afghane la base aérienne de Bagram, centre névralgique des opérations de la coalition, à 50 km au nord de Kaboul.

Le 4, les talibans s'emparent du district-clé de Panjwai, à une quinzaine de kilomètres de Kandahar dans le Sud. 

Lire aussi

Fin juillet, les Talibans contrôlent 65% du pays

À partir du mois de juillet, les rebelles s'attaquent aux capitales provinciales et le 7 juillet, ils entrent dans Qala-i-Naw, la première capitale d'une province, celle de Badghis au Nord-Ouest du pays. 

Le 9, les talibans affirment contrôler deux postes-frontières majeurs, avec l'Iran et le Turkménistan, dans la province d'Hérat à l'ouest. Ils s'emparent également d'un poste-frontière majeur avec le Pakistan, dans le Sud.

Fin juillet, ils contrôlent près de 229 districts sur les 407 que comptent l'Afghanistan. Ce chiffre était inférieur à 100 au 29 juin, preuve de la menace grandissante des insurgés.

Une victoire militaire en seulement dix jours

Le mois d'août est le théâtre d'une percée spectaculaire des talibans. En moins de 10 jours, les rebelles mettent la main sur la quasi-totalité des capitales provinciales du pays et vont réussir à entrer dans Kaboul. 

Tout commence le 6 août, lorsque les insurgés réussissent à conquérir leur première capitale provinciale, Zaranj dans le Sud-Ouest. 

En moins de trois jours les talibans vont prendre le contrôle des plus grandes villes du pays Le12 août, ils réussissent à s'emparer de Ghazni, à 150 km au sud-ouest de Kaboul, puis de Hérat, troisième plus grande ville d'Afghanistan. 

Le lendemain, les talibans prennent Pul-e-Alam, capitale de la province du Logar, à seulement 50 kilomètres au sud de Kaboul, après avoir pris Lashkar Gah, capitale du Helmand, et Kandahar, deuxième ville du pays.

Le 14, ces derniers s'emparent de Mazar-i-Sharif, quatrième plus grande ville afghane et le principal centre urbain du nord du pays.

Lire aussi

Dans la matinée du 15 août, les talibans prennent Jalalabad à l'est du pays avant de prendre la route en direction de Kaboul.

Après avoir encerclé la ville, les rebelles sont entrés dans la capitale, obligeant le président Ashraf Ghani à quitter l'Afghanistan. Des négociations sont en cours entre le gouvernement et les talibans pour trouver une issue  "pacifique" au conflit et mettre fin à quatre mois de guerre. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 436.167 nouvelles contaminations en 24 heures

Grève des enseignants : à quoi faut-il s'attendre pour la manifestation ce jeudi 20 janvier ?

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 19 janvier

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

L'acteur Gaspard Ulliel est mort à l'âge de 37 ans

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.