Des avions d'Air France et EgyptAir ont évité de justesse une collision au-dessus de la Belgique

International

INCIDENT - Un avion Air France avec 123 personnes à son bord a évité de justesse un cargo d'Egyptair au dessus de la ville de Gand, le 1er janvier dernier. L'incident fait aujourd'hui l'objet d'une enquête.

Une catastrophe aérienne a été évitée de justesse le 1er janvier. Selon le quotidien belge Le Soir, un avion-cargo égyptien qui avait décollé depuis l'aéroport d'Ostende en Belgique a frôlé la collision avec un Airbus A320 qui assurait la liaison entre Paris et Amsterdam. Selon le site de la VRT cité par Le Soir, l'avion français se trouvait à 22.000 pieds, soit environ 6.000 mètres de haut et entamait sa descente lorsqu'il a failli entrer en collision avec l'avion-cargo égyptien qui se trouvait à 21.000 pieds en phase ascendante. 

Les deux appareils n’étaient plus qu'à 90 mètres verticalement l'un de l'autre et à 1.370 mètres horizontalement lorsqu’ils se sont croisés.

Un enquête de la BEA en cours

Lire aussi

Ce vol Air France comptait 116 passagers à bord et 7 membres d'équipage. Selon le quotidien belge, l’avion d’Egyptair aurait ignoré à trois reprises les instructions des contrôleurs aériens lui demandant d’adapter sa hauteur et d’arrêter de grimper. Une enquête a été confiée au bureau d'enquête et d'accident (BEA) de l'espace aérien concerné. Ce dernier contacté par Le Figaro, a assuré que "les pilotes d'Egyptair ont répondu aux questions posées par les enquêteurs belges. A priori il n'y a pas eu de réticence".

Ce qui n'a pas toujours été le cas puisque la coopération avait été quasi nulle entre la France et l'Egypte concernant le crash du vol MS 804 survenu le 19 mai dernier entre la Crète et la côte nord de l'Égypte. Le pays avait systématiquement refusé de montrer les pièces de l'enquête et de partager des informations. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter