Des joueurs de la NBA prennent position contre les armes à feu aux Etats-Unis

Des joueurs de la NBA prennent position contre les armes à feu aux Etats-Unis

DirectLCI
ÉTATS-UNIS - Quatre joueurs phares de la NBA ont pris la parole aux côtés de familles endeuillées, pour militer contre le port d'armes à feu dans un spot publicitaire de 30 secondes.

Le débat sur le port d'armes à feu aux États-Unis est devenu un vrai sujet de société. En 2015, 350 tueries ont éclaté dans le pays, parmi lesquelles l'attaque de San Bernardino qui a fait 14 morts début décembre. En somme, c'est près d'une fusillade par jour qui survient aux Etats-Unis. Alors pour s'élever contre le laxisme qui régie la règlementation du port d'armes, des joueurs de la NBA, le célèbre championnat de basket-ball américain, ont pris la parole aux côtés des familles de victimes d'armes à feu.

"Cet été, j’ai entendu qu’une petite fille de trois ans a été prise dans une fusillade. Elle avait l’âge de ma fille Riley", explique Stephen Curry, le meneur des Golden State Warriors. "Les armes ne devraient jamais être une option", déclare ensuite Carmelo Anthony, des New York Knicks. Dans une vidéo diffusée depuis le 25 décembre, ces derniers accompagnés du meneur des Los Angeles Clippers Chris Paul et de Joakim Noah des Bulls de Chicago, militent pour sensibiliser l'opinion publique. Une initiative de l’association "Everytown for gun safety", fondée par Michael Bloomberg, l'ancien maire de New York.

Obama salue l'initiative des joueurs de la NBA

"Tant de mes amis ont perdu la vie à cause de violences par armes à feu et aujourd’hui je suis dans une position qui me permet de faire entendre ma voix", déclare Carmelo Anthony. La NBA déconseille pourtant fortement à ses joueurs de prendre position aux débats politiques et sociétaux afin de ne pas froisser. C'est donc une première dans le monde du basket-ball américain, que le président américain a salué sur son compte Twitter. "Je suis fier que la NBA prenne position contre les violences par armes à feu. La compassion pour les victimes n'est pas assez, nous devons tous faire entendre notre voix pour qu'il y ait un changement", a écrit celui qui n'a jamais réussi a se faire entendre devant le Congrés sur le sujet.

Pour Marc Ganis, président de Sportscorp, une société spécialisée dans le marketing du sport, les stars de la NBA ont le pouvoir de faire passer un message fort. "Ces joueurs sont des icônes auprès de certaines communautés urbaines marquées par les violences par armes à feu. Ils ne changeront rien pour les membres des gangs. En revanche, cela pourrait modifier les choses pour les enfants avant qu’ils ne basculent dans ce type de vie".

A LIRE AUSSI >> Fusillade en Californie : qui sont Syed Farook et Tashfeen Malik, les tireurs de San Bernardino ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter