Des Palestiniens incendient le Tombeau de Joseph à Naplouse

Des Palestiniens incendient le Tombeau de Joseph à Naplouse

International
DirectLCI
CISJORDANIE - Des Palestiniens ont mis le feu vendredi avant l'aube au tombeau de Joseph, vénéré par les juifs à Naplouse dans le nord de la Cisjordanie occupée, ont indiqué la police palestinienne et l'armée israélienne.

Israël est en état d'alerte. Dans la nuit du jeudi 15 octobre au vendredi 16 octobre, des dizaines de Palestiniens ont lancé des cocktails Molotov sur le site, lieu de pèlerinage pour les juifs religieux et source de vives tensions entre Israéliens et Palestiniens par le passé, a précisé la police palestinienne. L'attaque, qui a causé d'importants dégâts, intervient alors que Palestiniens et Israéliens sont engagés depuis deux semaines dans une confrontation qui a fait 32 morts et plus d'un millier de blessés côté palestinien, ainsi que sept morts et des dizaines de blessés côté israélien.

Pour les juifs, le tombeau abrite la dépouille de Joseph, l'un des douze fils de Jacob, vendu par ses frères et conduit en Egypte, d'où son corps a été ramené, selon la tradition biblique. Le site, où les Palestiniens affirment que la tombe d'un cheikh local s'y trouve, a été le théâtre d'affrontements meurtriers par le passé, notamment au cours de la deuxième Intifada.

Un "vendredi de la révolution" côté palestinien

Israël et les territoires palestiniens sont ainsi sous très haute tension ce vendredi. Les groupes palestiniens ont tous appelé à manifester pour un "vendredi de la révolution" en Cisjordanie et dans la bande de Gaza après la prière hebdomadaire musulmane. Cet appel à manifester intervient alors que la police israélienne a annoncé jeudi que seuls les hommes de plus de 40 ans seront autorisés à pénétrer pour la prière du vendredi dans l’esplanade des Mosquées, à Jérusalem-Est, pour éviter tout débordement.

De son côté, le Conseil de sécurité des Nations unies se réunira à 17 heures en séance extraordinaire pour évoquer cette vague de violences qui a coûté la vie à 39 personnes depuis le début du mois. Aucune résolution ne serait envisagée pour l'instant. Mais le Conseil pourrait tenter de se mettre d'accord sur une déclaration exhortant les deux parties à contenir les violences.

EN SAVOIR +
>> Israël en alerte après les attaques à l'arme blanche
>> Les agressions à l'arme blanche se multiplient en Cisjordanie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter