Des salariés de la banque HSBC virés pour avoir mimé une décapitation djihadiste

Des salariés de la banque HSBC virés pour avoir mimé une décapitation djihadiste
International

ROYAUME-UNI – Six employés de la HSBC, qui avait diffusé sur Internet une vidéo dans laquelle ils mettaient en scène une décapitation de l'Etat islamique, ont été renvoyés par leur employeur.

Un homme, à genoux dans une tenue orange, devant des hommes encagoulés qui semblent prêts à l'exécuter. La vidéo, publiée sur Instagram, semble venir du groupe terroriste Etat islamique. Sauf que ce ne sont pas des djihadistes qui en sont les auteurs, mais… une équipe de salariés de la banque HSBC.

Dans le cadre d'un exercice de "team-building" destiné à renforcer la cohésion de leur équipe, des salariés de la région de Birmingham, au Royaume-Uni, ont en effet eu la curieuse idée de reproduire une décapitation, en remplaçant toutefois le couteau par un cintre. Un projet de très mauvais goût : depuis un an, le groupe Etat islamique a exécuté quelque 3000 personnes en Syrie et en Irak, parmi lesquels plusieurs otages étrangers, journalistes ou humanitaires.

"Une vidéo odieuse"

Il va sans dire que la vidéo n'a pas du tout plu à leurs supérieurs qui, dès qu'ils ont découvert les images, ont immédiatement mis les responsables à la porte. "Nous avons pris la décision de renvoyer les individus impliqués", assure un porte-parole de la HSBC au quotidien britannique The Sun . "C'est une vidéo odieuse, et la HSBC tient à s'excuser auprès de tous ceux qui auraient pu être choqués", ajoute-t-il encore.

A LIRE AUSSI
>>
Daech diffuse les images d'un massacre dans les rues de Palmyre
>>
150 femmes exécutées pour avoir refusé d'épouser des djihasdistes

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent