Des soldats français accusés d'avoir forcé de jeunes Centrafricaines à de la zoophilie

Des soldats français accusés d'avoir forcé de jeunes Centrafricaines à de la zoophilie

CENTRAFRIQUE – De nouvelles accusations d’abus sexuelles ont été révélées jeudi par l’ONU et visent à nouveau des soldats français dont certains pourraient avoir forcé des jeunes filles à avoir des relations sexuelles avec des animaux.

L’enquête sur les accusations de crimes sexuels commis en Centrafrique par des soldats, notamment français, se poursuit et plonge un peu plus dans l’horreur. Ce jeudi, l’ONU, qui mène sa propre enquête sur les actes rapportés par de jeunes victimes présumées, a fait état de nouvelles accusations "révoltantes" mettant en cause des soldats français engagés dans l’opération de maintien de la paix Sangaris, fin 2013, ainsi que des Casques bleus de l’ONU.

Des responsables onusiens ont pu interroger 108 victimes présumées d'abus sexuels, en "grande majorité" des mineures, a indiqué le porte-parole de l’organisation internationale, Stephane Dujarric. Ces témoignages visent à la fois des soldats français, mais aussi des militaires des contingents burundais et gabonais de la mission de l'ONU Minusca déployée en Centrafrique.

"Faire toute la lumière" sur ces allégations

L'ONU a reçu des informations indiquant que des soldats français de Sangaris auraient forcé en 2014 des jeunes filles à avoir des rapports sexuels avec des animaux en échange d'une petite somme d'argent, a indiqué à l'AFP l'un de ses responsables à New York. Selon l'ONG AIDS-Free World, trois jeunes filles ont affirmé à un officier des Nations unies qu'elles avaient été déshabillées et attachées par un militaire de Sangaris dans un camp puis forcées d'avoir des relations sexuelles avec un chien. Ces faits "n'ont pas été confirmés", a souligné Stephane Dujarric.

"Les cas d'abus et d'exploitation sexuels allégués sont particulièrement révoltants et odieux", a pour sa part dénoncé l'ambassadeur français auprès des Nations unies François Delattre. Ce dernier a promis de "faire toute la lumière" sur ces allégations visant des soldats de la force française Sangaris, qui faisait déjà l'objet d'une enquête de la justice française.

A LIRE AUSSI
>>  Centrafrique : des soldats à nouveau accusés d'abus sexuels sur mineurs
>> Soupçons de viols en Centrafrique : les explications de l'armée

>> Militaires français accusés de viol en Centrafrique : le récit-choc des enfants devant l'ONU

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi

Covid-19 : en Allemagne, les restrictions contre les non-vaccinés divisent

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.