Des tigres massacrés lors de soirées entre riches chinois

Des tigres massacrés lors de soirées entre riches chinois

International
DirectLCI
ANIMAUX – La police chinoise a révélé un réseau organisant des spectacles de mise à mort de tigres au cours de fêtes rassemblant hommes d'affaires et responsables locaux. Les fauves étaient dépecés pour leur viande, leur fourrure ou encore leurs os, qui se vendent à prix d'or en Chine.

La Chine n'est pas réputée pour le respect des droits de l'Homme. Mais les animaux ne sont pas mieux lotis. Dans le sud du pays, des tigres sont ainsi sacrifiés au cours de fêtes privées pour le plaisir de riches chinois, rapporte le quotidien local Nanfang .

C'est la découverte du cadavre d'un tigre qui a conduit la police à mettre au jour ces pratiques barbares. Un boucher soupçonné d'avoir tué à lui seul une dizaine de bêtes aurait trouvé la mort en tentant d'échapper aux enquêteurs.

Electrocutés et dépecés

Selon une source citée par le journal, "les fauves étaient vraisemblablement anesthésiés le temps de leur transport. Mais les acheteurs s'assuraient qu'ils étaient bien vivants avant leur mise à mort". Celle-ci tenait lieu de spectacle au cours de soirées rassemblant des hommes d'affaires fortunés et des responsables politiques, fiers d'afficher un signe de richesse.

Une vidéo clandestine publiée sur Internet montre ainsi un tigre en cage tué par électrocution. Avant d'être dépecé pour sa viande, sa fourrure et d'autres produits dérivés. Les os de tigres sont des présents de choix en Chine, qui se vendent en moyenne 1600 euros le kilo.

Ces os, mais aussi les griffes, le pénis ou encore les moustaches de tigre sont très recherchés en Chine pour les vertus controversées que leur prête la médecine traditionnelle. Malgré les interdictions officielles, le statut singulier cet animal dans la mythologie chinoise alimente le braconnage. Et des spectacles dignes des jeux du cirque.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter