Désormais citoyenne européenne, Leonarda pense à revenir en France

International

LE RETOUR ? - Trois ans après son expulsion, la jeune Rom Leonarda Dibrani, désormais de nationalité croate, aimerait revenir en France pour remercier les gens qui l'ont soutenue.

L’expulsion de Leonarda Dibrani et de sa famille avait provoqué un tollé en 2013. A l’époque,  la médiatisation fût telle que François Hollande proposa finalement à l’adolescente, scolarisée en France, de revenir sans ses proches pour poursuivre ses études. Une invitation que déclina la jeune fille, refusant d’être séparée de sa famille. Aujourd’hui âgée de 18 ans, Leonarda vit en Croatie avec sa mère et ses frères, rapporte ce lundi BFMTV , qui s’est entretenu avec la jeune fille via Skype

Leonarda, bientôt de retour ?

Trois ans après avoir quitté la France, Leonarda raconte les difficultés par lesquelles est passée sa famille. "J'ai habité au Kosovo sept ou huit mois", raconte-t-elle. Désormais, la jeune fille ne travaille pas, n’étudie pas et vis dans une pièce d’une vingtaine de mètres carrés avec sa famille, sans électricité, donc sans eau chaude, ni chauffage. "Quand je dois prendre un bain je dois aller chez une copine", explique-t-elle à nos confrères. 

Pour autant, Leonarda qui a obtenu la nationalité croate, est devenue citoyenne européenne et peut circuler librement sur le continent. Et, pourquoi pas ?, revenir en France. Un vœu très cher à la jeune fille : "J’ai envie de venir en France pour remercier les gens qui m’ont aidée quand j’avais beaucoup de problèmes", a-t-elle confié. Un déplacement possible et désormais légal : "Je peux venir en France quand je veux". 

En vidéo

Leonarda, devenue serveuse au Kosovo, en veut toujours à Hollande

Voir aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter