Détournement d'avion : que va devenir Seif al-Din Mohamed Mostafa, le pirate de l'air le plus nul de l'Histoire ?

Détournement d'avion : que va devenir Seif al-Din Mohamed Mostafa, le pirate de l'air le plus nul de l'Histoire ?
International

RETOUR SUR TERRE - L'Egyptien ayant détourné vers Chypre un avion de ligne Egyptair en menaçant de faire sauter une fausse ceinture d'explosifs a été placé en détention provisoire mercredi par la justice. La piste terroriste a été écartée dans cette affaire avant tout rocambolesque.

Quelle mouche a piqué Seif al-Din Mohamed Mostafa ? Cet Egyptien de 58 ans est l’auteur du détournement rocambolesque d’un avion de ligne qui a tenu en haleine, mardi matin, les médias du monde entier. Devenu la risée d’Internet, l’homme devrait cependant rapidement déchanter.

Celui qui a été décrit comme "psychologiquement instable" par un responsable chypriote a en effet été placé en détention provisoire mercredi. Durant une première audience, la police a indiqué qu'il était susceptible d'être inculpé pour détournement, enlèvement de personnes avec le but de les conduire vers une destination inconnue, comportement menaçant et d'autres actes qui violent la loi antiterroriste. L'Egypte a de son côté demandé à Chypre de lui "livrer le suspect", sur la base d'un accord bilatéral d'extradition. 

A LIRE AUSSI >>  Avion détourné à Chypre : un passager prend une photo avec le pirate de l’air

"L'amour dans l'air"

Le pirate de l'air est visiblement loin d'être décontenancé par ces menaces judiciaires, Il a en effet été aperçu mercredi faisant le V de la victoire en quittant le tribunal de Larnaca, dans le sud de l'île méditerranéenne, qui l'a mis sous les verrous pour huit jours. Un comportement tout aussi étrange que sa requête durant la prise d'otages : il avait en effet exigé que son ex-épouse, une Chypriote avec laquelle il a eu plusieurs enfants, vienne à l'aéroport pour qu'il lui remette une lettre. De quoi ravir les internautes, qui s'en sont ainsi donné à coeur joie avec le hashtag #loveisintheair ("l'amour est dans l'air").

Selon le juge d'instruction Andreas Lambrianou, qui s'exprimait à l'audience, le suspect a indiqué à la police: "Qu'est-ce qu'on est censé faire quand on n'a pas vu sa femme et ses enfants pendant 24 ans et que le gouvernement égyptien vous en empêche ?" Mais selon la famille de son ex-femme, citée par un quotidien chypriote, le suspect est loin d'être un enfant de choeur. Ce dernier n'a montré aucun intérêt pour sa famille pendant ces 24 années. Seif al-Din Mohamed Mostafa a par ailleurs vécu plusieurs années à Chypre avant de retourner en Egypte où il a été emprisonné pour différents délits, notamment trafic de drogue, selon un responsable égyptien.

A LIRE AUSSI >>  Avion détourné à Chypre : le pirate de l'air arrêté, pas d'explosifs retrouvés

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent