Deuxième vague : l'Italie serre la vis et limite à six le nombre d'invités à domicile

Deuxième vague : l'Italie serre la vis et limite à six le nombre d'invités à domicile
International

DURCISSEMENT - Le Premier ministre italien a signé ce mardi un décret durcissant les restrictions sanitaires. Le pays lui aussi confronté à une résurgence de l'épidémie depuis la fin de l'été veut éviter un nouveau confinement.

L'Italie a enregistré 4.619 nouveaux cas de Covid-19 lundi 12 octobre, un pic inédit depuis avril dernier. Le chiffre reste cependant bien inférieur aux niveaux enregistrés dans le même temps en France ou en Espagne. Mais si le pays fait figure de bon élève européen depuis quelques semaines, l'orientation des courbes ne laisse pas d'inquiéter. L'Italie, qui compte actuellement plus de 36.000 morts du coronavirus, a en effet déjà payé un très lourd tribut humain surtout lors de la première vague de l'épidémie.

Pour tenter d'infléchir la propagation de la pandémie, le Premier ministre italien a signé ce mardi un décret instaurant une batterie de nouvelles restrictions pour les 30 prochains jours. Espérant que ces mesures suffiront, il s'est engagé à éviter un nouveau confinement généralisé, comme le rapporte le quotidien La Repubblica. Celui du printemps avait durement touché l'économie du pays et aggravé l'écart entre riches et pauvres. 

Lire aussi

Dans les bars et restaurants, interdiction de servir les clients non-assis après 21 heures

Les nouvelles mesures limitent désormais les rassemblements dans la sphère privée à six invités en plus des personnes qui vivent habituellement dans les lieux. A l'extérieur, les bars et restaurants ont dorénavant l'interdiction de servir les clients non-assis à partir de 21 heures. Ces établissement peuvent cependant rester ouverts jusqu'à minuit. Les fêtes et célébrations sont quant à elles interdites, à l'intérieur comme à l'extérieur. 

Les sports de contacts entre amateurs sont désormais interdits, et les voyages scolaires suspendus. Les cérémonies sont aussi sévèrement contingentées : 30 personnes au maximum pour un mariage ou un baptême. Les salles de danse et les discothèques restent bien sûr fermées, à l'intérieur comme à l'extérieur. En revanche, les foires et les congrès sont autorisés, sous conditions spécifiques. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Paradoxalement, le Giro suit son cours alors que le pays doit vivre sous de nouvelles contraintes. Le peloton de cyclistes poursuit en effet son tour d'Italie alors que plusieurs équipes sont désormais décimées par le virus malgré la tentative des organisateurs de créer une "bulle sanitaire".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

EN DIRECT - Covid-19 : 258 décès enregistrés en 24 heures, un niveau similaire à fin mars

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent