Dieudonné persona non grata en Belgique

Dieudonné persona non grata en Belgique

International
DirectLCI
POLEMIQUE - A l'initiative du groupuscule d'extrême droite "Debout les Belges", Dieudonné devait participer ce dimanche à un congès à Bruxelles. Un rassemblement que les autorités ont finalement interdit.

Il n'y a pas que la France qui prononce des interdictions à l'encontre de Dieudonné . Ce dimanche, les autorités belges ont interdit un rassemblement controversé où était notamment invité le polémiste français . Ce congrès européen, dit "de la dissidence", était organisé par le groupuscule d'extrême droite "Debout les Belges".

Pour justifier cette décision, Eric Tomas, le maire de la commune bruxelloise d'Anderlecht où devait se tenir le congrès, a invoqué des raisons de sécurité. Outre Dieudonné, d'autres personnalités connues pour leurs sorties antisémites devaient y participer, comme l'essayiste d'extrême droite Alain Soral .

Un lieu de rassemblement gardé secret

La tenue de ce congrès avait été annoncée en fin de semaine dernière. Craignant justement une interdiction, les organisateurs avaient refusé de divulguer le lieu du rassemblement jusqu'à ce dimanche. Et sur Facebook, le député belge Laurent Louis avait averti qu'interdire le congrès "ne ferait que décupler le succès actuel de (son mouvement) Debout les Belges".

Malgré cette interdiction, les organisateurs, ont souhaité maintenir leur invitation avant de saisir le Conseil d'Etat pour faire annuler la décision. Près de 400 personnes - participants et opposants au congrès - se sont donc rassemblées dimanche après-midi devant la salle où devait se tenir le congrès. "C'est un rassemblement antisémite, sexiste et misogyne et c'est juste intolérable", était venu dénoncer un contre-manifestant. Les forces de police présentes sur place ont très vite dispersé la foule. De guerre lasse, Laurent Louis a fini par appeler à ce "que tout le monde se disperse dans le calme".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter