Disney World d'Orlando : le corps de l'enfant happé par un alligator a été retrouvé

Disney World d'Orlando : le corps de l'enfant happé par un alligator a été retrouvé

International
DirectLCI
ETATS-UNIS – Un garçonnet de deux ans était activement recherché depuis mardi, après avoir été happé par un alligator au bord d'un lac situé dans le parc d'attraction Disney World à Orlando, au nord de la Floride. Quasiment 24 heures après sa disparition, les autorités policières de la région ont annoncé avoir retrouvé son corps sans vie.

Les intenses recherches ont finalement abouti sur une tragique confirmation. Le corps de l'enfant de deux ans happé mardi par un alligator dans le complexe de Walt Disney World en Floride a été retrouvé sans vie, a affirmé mercredi le shérif Jerry Demings. "Des témoins ont vu l'enfant être entraîné sous les eaux (...), il est évident à ce stade qu'il n'a pas pu survivre en étant submergé durant cette période de temps", avait-il déclaré quelques heures plus tôt, sans espoir. La dépouille du garçonnet a été retrouvée "intacte" dans les eaux, a précisé le policier, ajoutant : "Il faudra bien sûr que l'autopsie le confirme mais je suis presque certain que l'enfant a été noyé par l'alligator".

Le père a tenté de le sauver

Le petit garçon, Lane Graves, était en vacances avec sa famille, composée de cinq personnes en provenance du Nebraska, au sein du complexe du parc d'attractions Disney d'Orlando, quand le drame s'est produit vers 21 heures (3 heures du matin en France).

Toute la famille pataugeait au bord du Seven Seas Lagoon, un vaste lac sur lequel donne l'hôtel de luxe Grand Floridian Resort & Spa, rapporte NBC . C'est alors que le garçonnet a été happé par un alligator. "Nous avons établi que cet enfant de deux ans jouait au bord de l'eau et se trouvait à environ 30 cm dans l'eau lorsque l'alligator est survenu", avait précisé Jerry Demings lors d'une première conférence de presse mercredi. Malgré les efforts pour tenter de le sauver, son père n'a rien pu faire et le reptile a disparu dans l'eau.

Une cinquantaine de personnes ont été mobilisées, et des moyens sophistiqués comme des caméras thermiques déployés, pour tenter de retrouver l'enfant, ainsi que l'animal. Aucune autre attaque de ce type n'avait jamais été récemment recensée dans l'espace de loisirs.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter