Etats-Unis : l'homme qui se présentait comme Timmothy Pitzen, disparu depuis 7 ans, a menti

Etats-Unis : l'homme qui se présentait comme Timmothy Pitzen, disparu depuis 7 ans, a menti
International

AFFAIRE - Ce mercredi, un homme était retrouvé hagard dans le Kentucky aux Etats-Unis. Il s'était présentait comme Timmothy Pitzen, un garçon disparu à l'âge de 8 ans en 2011. Il n'en est en rien, ont prouvé des tests ADN. Il a dix ans de plus et serait un criminel condamné.

L'histoire était trop belle. L'adolescent retrouvé hagard en début de semaine dans le Kentucky et qui affirmait être un garçon porté disparu depuis 2011, a en réalité menti. "Les tests ADN ont montré qu'il ne s'agit pas de Timmothy Pitzen", a tweeté la police fédérale jeudi.

Mercredi, un garçon avait été repéré avec des ecchymoses sur le visage, à Newport dans le Kentucky (centre-Est). Appelée par des témoins, la police était intervenue. Il avait assuré aux enquêteurs avoir 14 ans et être Timmothy Pitzen, dont la disparition avait fait grand bruit il y a bientôt huit ans. Il avait expliqué s'être enfui d'un motel de l'Ohio, un Etat voisin, où deux hommes l'auraient maintenu captif. 

Lire aussi

Mais il n'en est rien. Le jeune homme n'a pas 14 ans mais 23 ou 24 ans et il s'appelle en réalité Brian Michael Rini selon les médias américains et serait un criminel condamné. Il avait été libéré il y a un mois selon des documents de l'établissement pénitencier de l'Ohio, après avoir passé 14 mois en prison pour cambriolage et vandalisme. Pour le moment ses motivations restent floues. Il est accusé par le FBI de fausses déclarations à un agent fédéral.

Le frère de Brian Michael Rini a confié à la chaîne locale Abc7, que le jeune homme avait déjà eu ce type de comportement. "Il a toujours fait des choses stupides", a-t-il admis, ajoutant qu'il a "plusieurs problèmes mentaux". Celui qui s'est fait passer pour Timmothy Pitzen n'en est en effet pas à son premier mensonge. Lors d'un point presse ce vendredi après-midi, les autorités ont indiqué qu'il avait feint à deux reprises d'être victime d'un trafic sexuel d'enfants. 

Mais ce faux espoir a été très difficile à encaisser pour la famille, qui espère encore retrouver Timmothy Pitzen, disparu depuis plus de huit ans. Ce jeudi, sa grand-mère maternelle a exprimé le désarroi de la famille dans un échange avec des journalistes. "Ça a été horrible, nous avons alterné entre l'espoir et l'angoisse", a déclaré Alana Anderson. Elle a toutefois assuré garder l'espoir de revoir son petit-fils vivant. "J'ai toujours prié pour qu'il nous retrouve, une fois qu'il sera assez grand pour le faire, si nous n'y sommes pas parvenus nous-mêmes", a-t-elle dit.

"Des gens veillent sur lui, vous ne le trouverez jamais"

"Les forces de l'ordre n'oublient pas Timmothy et nous espérons qu'un jour il retrouvera sa famille, malheureusement, ce ne sera pas aujourd'hui", a déclaré l'agent de la police fédérale (FBI) Timothy Beam dans un communiqué.

En 2011 l'histoire de la disparition de Timmothy avait ému la communauté de Newport. Sa mère Amy Fry-Pitzen était allée le chercher à l'école sans informer le reste de la famille. Trois jours plus tard, elle avait été retrouvée morte dans un motel, les veines ouvertes. Le petit garçon n'était pas avec elle mais un mot avait été laissé dans la chambre expliquant que Timmothy était "en sécurité avec des gens qui veillent sur lui", et ajoutant "vous ne le trouverez jamais".

Grâce à des caméras de surveillance, la police avait retracé leur itinéraire pendant ces trois jours. La mère et le fils avaient parcouru 800 kilomètres pour aller dans un zoo et deux centres aquatiques. Mais depuis, plus rien. A part un signalement qui n'avait jamais pu être vérifié, la police n'a retrouvé aucune trace du garçon.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

EN DIRECT - Covid-19 : 258 décès enregistrés en 24 heures, un niveau similaire à fin mars

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent