Disparition du MH370 : Ghyslain Wattrelos, mari et père de trois passagers, explique pourquoi il part enquêter à Madagascar

Disparition du MH370 : Ghyslain Wattrelos, mari et père de trois passagers, explique pourquoi il part enquêter à Madagascar
International

Toute L'info sur

Les mystères du vol MH370

INTERVIEW - Alors que la disparition du vol MH370 demeure toujours un mystère, sept membres des familles de victimes s'envoleront pour Madagascar en décembre afin d'enquêter eux-mêmes et tenter de réorienter les opérations de recherche. Parmi eux, Gyslain Wattrelos, père et mari de trois passagers français. A quelques jours du grand départ, il se confie à LCI.

Plus de deux ans après la disparition du vol MH370 de la compagnie Malaysia Airlines, avec à son bord 239 personnes, des proches de passagers ont décidé de se rendre à Madagascar du 3 au 11 décembre, dans l'espoir de réorienter les opérations de recherches dans l'ouest de l'océan Indien et le long de la côte est de l'Afrique, un secteur dans lequel plusieurs débris ont été retrouvés. 

Disparu en avril 2014 lors d’une liaison entre Kuala Lampour et Pékin, le sort du Boeing 777 demeure toujours un mystère. Dans un communiqué daté du 19 octobre 2016, le JAAC australien (Joint Agency Coordination Center) qui coordonne les recherches, indiquait que plus de 110.000 km² du côté est de l'océan Indien avaient été scannés, sans aucune trace de l’épave. Selon The Guardian, de nombreuses familles seraient sceptiques quant à la zone de recherche. Le collectif de familles de victimes Voice370 a par ailleurs, récemment appelé à un ré-examen public des données satellitaires qui ont été utilisées pour déterminer la localisation exacte du lieu du crash. Car si les enquêteurs sont sûrs d’eux, les quelques débris retrouvés ces derniers mois semblent contrer leur théorie. 

Lire aussi

    Enquêter par soi-même

    "C’est pour cela qu’on veut aller à Madagascar", confie Ghyslain Wattrelos à LCI. A bord du MH370 ne figuraient que trois Français, sa femme et deux de ses enfants. Dès lors très engagé dans l’affaire, il fait partie des sept personnes qui se rendront sur l’île malgache. "Les enquêteurs cherchent depuis deux ans au fond de l’eau. Ils dépensent des fortunes pour scanner cette zone", alors que des débris ont été retrouvés sur les côtes africaines et une plage réunionnaise. "Puis il y a Blaine Gibson, je ne sais pas si vous le connaissez". Bloggeur américain, cet indépendant a parcouru le monde pour retrouver la piste du MH370. Il affirme avoir trouvé à Madagascar, plusieurs débris pouvant appartenir au Boeing fantôme. "Je ne sais pas ce que ça vaut, mais les enquêteurs n’ont même pas été les chercher pour les expertiser". 

    C’est normalement dans ce coin là- Ghyslain Wattrelos à LCI

    C’est à l’initiative de familles chinoises (majoritaires à bord du vol) et malaisiennes, que Ghyslain Wattrelos s’envolera pour Madagascar en décembre. Dans le but de "mobiliser et sensibiliser" les autorités locales. "C’est normalement dans ce coin là" qu’il faut chercher. Sur place, ils tenteront de se faire entendre auprès des médias locaux et internationaux. De toucher les habitants. "Peut-être que l’un d’eux a trouvé quelque chose sans le savoir". Du gouvernement français, ce père de famille n’a aucune nouvelle. "Il ne s’est jamais impliqué dans cette histoire. On reçoit seulement chaque semaine, un point - jamais concluant - des Australiens qui mènent les recherches". Aujourd’hui engagé à 100% dans l’affaire de la disparition du MH370 qui a volé la vie de trois membres de sa famille, Ghyslain Wattrelos espère enfin trouver des réponses. 

    En vidéo

    MH370 : excédés, des proches de passagers chinois manifestent à Pékin

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter

      Alertes

      Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent